Violences urbaines à Rillieux-la-Pape : un appel à témoin lancé par la police

Publié le
Écrit par CC/AFP

Dans la soirée du samedi 3 octobre, des violences urbaines ont eu lieu dans cette commune de la Métropole de Lyon. Une douzaine de voitures ont été incendiées, endommageant l'église Saint-Pierre Chanel. Les pompiers avaient été violemment pris à partie. Un appel à témoin est lancé par la police. 

Dimanche 4 octobre, le maire de Rillieux-la-Pape (Métropole de Lyon), Alexandre Vincendet (LR) avait dénoncé les agissements "d'un commando criminel" qui avait incendié la veille une douzaine de véhicule, et tenté de mettre le feu à une église de sa commune. Au cours de ces événements, les pompiers avaient été violemment pris à partie, faisant l'objet de jets de boules de pétanque. 
 

Adresse mail dédiée


Des faits pour lesquels la Police Nationale appelle désormais les témoins à se manifester sous couvert d'anonymat. Une adresse mail dédiée a été mise en place (ddsp69-violencesurbaines-rillieux@interieur.gouv.fr). Les enquêteurs de la sureté départementale sont également joignables par téléphone les jours ouvrables 04 37 26 26 05 ou 04 37 26 26 09.

 
Selon le maire de Rillieux-la-Pape, un groupe d'une dizaine de personnes, "tout de noir vêtues et cagoulées pour ne pas être reconnues par les caméras de surveillance", avaient poussé une voiture contre la façade d'une église et y a mis le feu.

Selon lui, le même groupe s'est aussi attaqué "de manière coordonnée" dans plusieurs endroits de la ville à des véhicules en stationnement qu'ils ont poussés en travers de la chaussée.
 

"Un nouveau cap dans les violences", "un choc contre la République"


"Tout cela s'est passé très vite", avait ajouté M. Vincendet, qui avait expliqué qu'un "nouveau cap" était franchi dans les violences, reparties à la hausse dans sa ville depuis la fin du confinement.

Dans les jours suivants, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait vivement condamné la tentative d'incendie de l'église de Rillieux-La-Pape, la qualifiant de "choc contre la République", et promis des renforts policiers dans la métropole de Lyon.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité