Zoom sur le dispositif “Diabeloop” qui vise à faciliter la vie des patients diabétiques

© France 3 RA
© France 3 RA

Une start-up de Rhône-Alpes a mis au point un pancréas "artificiel". Ce dispositif médical externe -en partie automatisé- relie un capteur de glycémie à une pompe à insuline. Le dispositif est encore en phase test. Il s'adressera dans un premier temps aux patients atteints de diabète de type 1. 

Par Dolores Mazzola


Améliorer la qualité de vie des diabétiques insulinodépendants

Le diabète est une maladie qui touche plus de 3 millions de français. Le diabète de Type 1 est une maladie auto-immune chronique qui affecte 200 000 personnes en France. De nombreux cas se déclarent avant l’âge de 20 ans. La maladie résulte d'une incapacité de l'organisme à réguler le taux de sucre dans le sang. Les personnes diabétiques doivent donc continuellement contrôler leur glycémie et s'injecter plusieurs fois par jour de l'insuline. Conséquence : le patient devra "gérer" sa maladie toute sa vie. Des contraintes quotidiennes fortes qui pourraient nettement s'améliorer dans les années à venir grâce au dispositif semi-automatique baptisé "diabeloop", fabriqué en Rhône-Alpes. 

Comment fonctionne le dispositif Diabeloop ? un capteur mesure en permanence le taux de sucre dans le sang du patient et transmet ces informations à un smartphone. Ce dernier contient un algorithme capable de calculer la dose nécessaire d’insuline.  Selon la glycémie mesurée et les paramètres enregistrés, l'interface va commander l'injection de la dose d'insuline optimale. Elle est alors délivrée via une micro-pompe à insuline collée à la peau grâce à un patch. Le patient peut vérifier sur son écran de smartphone que sa glycémie est sous contrôle. Objectif : faciliter le quotidien des personnes atteintes de diabète de type 1, améliorer leur qualité de vie, leur éviter des épisodes d’hypo ou hyperglycémie et ainsi mieux les protéger des complications du diabète.

Ce nouveau dispositif est actuellement en expérimentation et doit être adapté pour chaque patient. L'étude clinique en cours sur un groupe témoin de 30 personnes doit durer trois mois. Les courbes de glycémie sont notamment contrôlées au service endocrinologie - diabète des hôpitaux Lyon Sud...

Le reportage
Diabète - Zoom sur le dispositif "diabeloop" qui vise à faciliter la vie des patients
Page santé Edition 12/13 Rhône-Alpes du 27/6/17 - France 3 RA
Erik Huneker; Directeur général de Diabeloop, est l'invité du 12/13 Rhône-Alpes
Erik Huneker; Directeur général de Diabeloop
Il est l'invité du 12/13 Rhône-Alpes du 27/6/17 - France 3 RA

 

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus