Participez au sauvetage de la manufacture de couvertures de Thizy, patrimoine textile du Rhône

Patrimoines du Haut-Beaujolais, Communauté d'agglomération de l'Ouest rhodanien et Fondation du Patrimoine lancent une souscription. Objectif : collecter 60.000 euros pour la restauration de l'emblématique manufacture de couvertures et molletons de Thizy-lès-Bourgs, dans le département du Rhône.

Les toitures de bâtiments industriels et la cheminé, emblème de la manufacture de couvertures et molletons de Thizy, sont en péril.
Les toitures de bâtiments industriels et la cheminé, emblème de la manufacture de couvertures et molletons de Thizy, sont en péril. © Association Patrimoines du Haut-Beaujolais
Six mois de travaux sont d'ores et déjà programmés. Il faut notamment mettre hors d'eau le bâtiment d'énergie où se trouvaient la forge, la machine à vapeur et la chaudière. Même chose pour le bâtiment de la teinturerie. Et surtout, il y a la cheminée, l'emblème de la manufacture de couvertures et molletons de Thizy-les-Bourgs. Des éléments du patrimoine textile, "en péril imminent".
 

Une souscription pour un sauvetage 


Il s'agit là d'un vrai plan de sauvetage du site industriel, précise Pierre Chabat, président de Patrimoines du Haut-Beaujolais. L'association s'est associée à la Communauté d'agglomération de l'Ouest Rhodanien, et à la Fondation du Patrimoine pour lancer une souscription.
Objectif : collecter 60.000 euros de dons. Ce qui représente un peu moins d'un tiers du budget de travaux programmés.

L'appel aux dons vise également à impliquer la population "dans le sauvetage d'un bâtiment industriel qui n'a pas été dénaturé depuis sa construction", explique Pierre Chabat. "Construite en granite rose, la pierre du pays, elle présente l'architecture caractéristique de sa génération : toits en dents de scie, machine à vapeur et cheminée. Le site est construit selon un plan U, et les bâtiments organisés autour d'une vaste cour".

La manufacture a compté jusqu'à 120 employés

Le berceau de la fabrication de couvertures se trouvait à une dizaine de kilomètres de là, à Cours-la-Ville. Pierre Chabat rappelle ce slogan de l'époque : "Cours couvrait le monde". Il n'empêche que la manufacture de couvertures et molletons, dont le siège se trouvait à Thizy et les ateliers à Marnand, était une entreprise importante du secteur. Le Chameau, en était la marque. Elle a compté jusqu'à 120 employés de 1880 à 1981.
 

Réouverture de l'écomusée envisagée en 2022


Début des années 80, la manufacture ferme après un siècle de bons et loyaux services. Elle revit à partir 1998, lorsque l'écomusée du Haut-Beaujolais y ouvre ses portes afin de valoriser le patrimoine de ce territoire textile. En dehors de quelques expositions temporaires et animations hors les murs, l'écomusée est fermé au public depuis 2013 pour restructuration. Sa réouverture est prévue pour 2022.

 
La souscription en détails
 
  • Restauration de la haute cheminée :
    Montant des travaux                     100.000 €
    Objectif de collecte                        60.000 €
    Début des travaux                          février 2020
 
  • Contreparties aux dons : des cartes, poster édité par l'écomusée, des bons pour des visites privées, etc
 
  • Comment participer ? Sur le site de la Fondation du Patrimoine, en cliquant ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture