Présidentielles 2022 : où sont passés les socialistes de Villeurbanne ?

La maire de Paris n'a obtenu que 2,16% des suffrages exprimés à Villeurbanne, pourtant fief historique du Parti Socialiste.

C'est à Villeurbanne qu'Anne Hidalgo, qui n'est alors pas encore candidate déclarée à l'élection présidentielle, est venue le 12 juillet 2021, présenter ce qui ressemblait à une ébauche de programme électoral.

Patrick Kanner, sénateur du Nord, lui avait remis alors symboliquement les 500 premières signatures d'élus nécessaires à sa candidature à la présidence. 

Du rose à la France Insoumise 

Au lendemain du 1er tour de l'élection présidentielle, le ciel villeurbannais n'est pas rose. Anne Hidalgo a réuni 2,16% des suffrages exprimés dans la 9ème commune la plus peuplée de France. C'est à peine mieux qu'au niveau national (1,75%).

C'est le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, qui a été plébiscité par les villeurbannais, obtenant 37,88%. Emmanuel Macron (LEREM), arrive en deuxième position avec 25,83%. 

"Je ne suis pas surprise qu’il y ait moins de socialistes à Villeurbanne", commente une  villeurbannaise "Tout évolue, la population se renouvelle et les idées changent."

Faire barrage à l'extrême droite 

Du côté des élus et des cadres socialistes, on salue le vote jugé "utile" pour Jean-Luc Mélenchon. "Ici encore plus que dans d’autres territoires, le vote utile à gauche aura joué en faveur du candidat de la France Insoumise", lance le maire de la ville Cédric Van Styvendal. 

Le maire de Villeurbanne appelle aujourd'hui à voter Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle pour "faire barrage à l'extrême droite."

Une consigne de vote relayée également par Cristina Martineau, déléguée socialiste de la circonscription de Villeurbanne pour la présidentielle et les législatives. 

"On sait que cela va être dur de voter Emmanuel Macron, mais c’est le seul moyen de faire barrage à l’extrême droite", déclare-t-elle.

"Unité de combat de gauche"

Face aux résultats décevants du premier tour, la section socialiste de Villeurbanne lance un appel à recréer "une unité de combat de gauche pour les législatives".