Produire en France et relocaliser, une tendance qui devient une évidence

Les produits fabriqués en France séduisent de plus en plus. A Paris, la dixième édition du salon Made in France devrait attirer ce week-end plus de 100 000 visiteurs. Les entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes sont venues en force.

Fabriquer en France...  Il y a 10 ans, la promesse séduisait déjà les consommateurs. Mais dénicher des produits fabriqués en totalité ou en partie sur le territoire national était alors très compliqué. Aujourd'hui, on trouve du made in France dans tous les secteurs d'activité, pas seulement dans les marchés de niche. A côté des cosmétiques naturels et des chaussettes en poil de lama nain, les produits industriels ont refait leur apparition. En production de série. 

Preuve de cette évolution, le succès exponentiel que connait à Paris le salon Made in France. 70 exposants et 15 000 curieux pour la première édition en 2012. Ce week-end et jusqu'à lundi, un millier d'exposants et plus de 100 000 visiteurs sont attendus porte de Versailles. Pour Fabienne Delahaye, fondatrice du salon, "il y a une véritable prise de conscience des effets délétères de la désindustrialisation qui a miné la France entre les années 1970 et 2000. Cette prise de conscience nourrit l'engouement pour les produits français".

La forte présence des entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes 

Cette année, près de 150 entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes ont fait le déplacement. Parmi elles, des noms déjà connus comme le fabricant de jean drômois 1083, les cosmétiques bio Lamazuna, les boules Obut de Saint-Bonnet-le-Château dans la Loire ou encore le fabricant de rubans et accessoires textiles Neyret.

D'autres sont plus récentes comme Aluvy, toute jeune fonderie de barbecues design installée en Isère ou encore Ego Paris spécialiste du mobilier d'extérieur haut de gamme en aluminium. Une entreprise créée en 2004 dans le Beaujolais par deux frères, Yvan et Nicolas Sommereux, pas peu fiers de souligner que "60% de la production est réalisée dans la région, grâce à notre réseau de fournisseurs spécialisés".

"Les deux années Covid ont rapproché les consommateurs de nos valeurs : fabriquer du mobilier intemporel, durable et surtout made in France"

Nicolas Sommereux, directeur général EGO Paris

Ce week-end à Paris, toutes les entreprises présentes ont le même objectif : trouver de nouveaux débouchés et de nouveaux clients. Et là, pas question de se limiter à l'hexagone.

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité