Rhône-Alpes-Auvergne: Jean-Jack Queyranne (PS) lance sa campagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Gonzalez
Jean-Jack Queyranne a choisi de rassembler ses militants en Auvergne.
Jean-Jack Queyranne a choisi de rassembler ses militants en Auvergne. © France 3 Auvergne

Le président sortant de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne (PS), s'est officiellement lancé, samedi à Clermont-Ferrand, dans la "compétition" des élections en Rhône-Alpes-Auvergne, fustigeant au passage "la démagogie et le populisme" de son principal rival, le Républicain Laurent Wauquiez.

"Il n'y a pas de fatalité à une victoire de la droite. Nous livrerons la bataille, avec envie, avec enthousiasme, avec volonté. Il n'y a plus de place pour le doute, il n'y a plus de place pour la résignation", a lancé Jean-Jack Queyranne devant plus de 400 militants réunis à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand.
"Une première enquête d'opinion montre que moins de 25.000 voix nous séparent de la victoire au soir du 13 décembre. Ce n'est pas beaucoup. Il y aura bien compétition et voyez, moi, je suis un compétiteur", a-t-il ajouté à des journalistes, citant un sondage BVA Mag2Lyon publié ce samedi 5 septembre.
Celui-ci donne la liste Queyranne battue par celle de M. Wauquiez au second tour, mais d'une courte tête seulement en cas d'union de la gauche. Pour l'heure, le PS et une alliance emmenée par EELV font liste à part au premier tour, tout comme le  PCF qui a annoncé samedi soir que ses militants avaient opté pour une liste alternative menée par la sénatrice de la Loire Cécile Cukierman.
Jean-Jack Queyranne, qui brigue un troisième mandat, en a profité pour dénoncer "les mensonges" et le "dénigrement systématique" du secrétaire général des Républicains. "Laurent Wauquiez a gravi une montagne dimanche dernier qui n'est rien à côté des sommets de démagogie et de populisme qu'il va atteindre à l'occasion de ces régionales", a-t-il déclaré à propos du lancement de la campagne du candidat de la droite et du centre au mont Mézenc (Haute-Loire).
"Son programme pour les lycées promet tout ce que nous avons déjà réalisé depuis cinq ans, voire dix ans (...) et puis comment peut-il lancer des chiffres aussi délirants sur les agressions dans les TER si ce n'est pour susciter la peur et discréditer un service qui concerne chaque jour 175.000 Rhônalpins et Auvergnats ?", a critiqué M. Queyranne qui devrait présenter son programme "à la fin du mois".
Samedi matin, les deux rivaux s'étaient croisés à l'inauguration de la foire internationale de Clermont-Cournon. "Je l'ai vu mais j'ai l'impression qu'il s'est vite éclipsé. C'est une façon de faire de la politique, que de venir en un clin d'oeil pour essayer d'être sur la photo. Moi je veux discuter avec les gens, dialoguer, les connaître", a conclu le président socialiste.
durée de la vidéo: 00 min 31
Jean-Jack Queyranne, Président (PS) région Rhône-Alpes et candidat aux régionales
durée de la vidéo: 01 min 46
Jean-Jack Queyranne lance sa campagne

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.