Saint-Romain-en-Gal (Rhône) : le maire démissionne après 18 ans de mandat

Pierre Langlais en 2014 / © PHOTOPQR/LE PROGRES
Pierre Langlais en 2014 / © PHOTOPQR/LE PROGRES

À quelques mois des élections municipales, le maire de Saint-Romain-en-Gal (Rhône) a annoncé sa démission lors du conseil municipal. Maire depuis 18 ans, Pierre Langlais n'a pas supporté être mis en minorité pour la première fois.

Par Arnaud Jacques

À 83 ans, Pierre Langlais a claqué la porte du conseil municipal ce lundi 30 septembre. Le maire de Saint-Romain-en-Gal a été mis en minorité à cause du PLU (plan local d'urbanisme).
 

Un projet irréalisable à cause du nouveau PLU


Le maire portait un projet de 47 appartements. "La personne en charge du nouveau PLU n'a pas suivi mes recommandations. J'étais donc en désaccord avec le nouveau PLU" explique Pierre Langlais. Le projet d'apartements est donc devenu caduque, car il n'était plus applicable sur le nouveau plan.
 

Pourquoi une démission à six de la fin de son mandat?


Comme mon projet n'est pas applicable, le conseil municipal a voté un sursis à statuer. "C'est la première fois en 18 ans de mandat que je suis mis en minorité par mon conseil municipal" avoue Pierre Langlais, "je n'avais pas d'autre choix que de démissionner."

Enfin, à nos confrères du Dauphiné Libéré, Pierre Langlais révèle que "la situation ressentie depuis plusieurs mois m’a fait douter de la crédibilité de mes visions sur le développement de la commune. Elles ne semblent plus correspondre aux projets de ceux qui s’apprêtent à conduire les affaires pour les six prochaines années et cette mise en minorité en est l’aboutissement."

Fin de mandat au 1er novembre


Si le préfet l'accepte, le mandat du maire de Saint-Romain-en-Gal se finira au 1er novembre prochain. Il aura la possibilité de désigner le premier adjoint comme maire en intérim, en attendant les élections municipales de mars prochain.

Sur le même sujet

Les + Lus