• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Seconde main : les sous-vêtements aussi

© France3 Rhône-Alpes
© France3 Rhône-Alpes

Tout comme on donne depuis de nombreuses années des vêtements pour les plus démunis, des associations font la promotion du don de sous-vêtements. Ils rejoindront les centres d'accueil de jour pour un ultime usage.

Par Daniel Pajonk

Le fait de donner des sous-vêtements peut paraître insolite. En apparence seulement parce que se défaire de ses caleçons, chaussettes, soutien-gorge et autres maillots de corps pour que d'autres en fassent usage est désormais proposé par une association villeurbannaise. Cette dernière, "Les amis des rues", les collecte afin de les trier avant de les donner à des centres d'accueil de jour qui les distribueront aux personnes dans le besoin. Généralement, chaussettes, slips et consorts sont remis à celles et ceux qui, trois fois par semaine, sont invités à venir se doucher et changer de linge. 
Pour des raisons d'hygiène, les sous vêtements portés par ces personnes filent tout droit à la poubelle. Les laver et les mettre à bouillir ne seraient pas des précautions suffisantes pour exterminer des germes malvenus. Du coup, les besoins sont plus importants qu'on peut y penser. Les plus recherchés ? Le linge de corps pour les messieurs. Car 90 % des bénéficiaires sont des hommes.

Explications de Yaëlle Marie et Marianne Combes-Savary :


Insolite mais utile

 

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus