Trail hivernal des Coursières : "Cette course à travers les Monts du Lyonnais, c'est un incontournable pour bien commencer l'année"

Dimanche 14 janvier, l’association ATOS Trail des Coursières a organisé la 15ᵉ édition de son traditionnel trail hivernal. Malgré le froid, les coureurs n'ont pas hésité à se lancer au petit matin sur les sentiers enneigés de Saint-Martin en Haut et des communes voisines.

Ils étaient 1700 courageux coureurs à s'élancer sur les sentiers des Monts du lyonnais ce dimanche matin, dès 8 h 30, pour participer à un trail solidaire. Le trail hivernal des Coursières serpente dans les communes des Monts du Lyonnais depuis 15 ans. Il passe notamment par Saint-Martin-en-Haut, Sainte-Catherine, Larajasse ou encore Saint-André-la-Côte.

Course à succès

Motivés, les participants ont répondu présents. Un véritable engouement. "Depuis le 20 décembre, les inscriptions étaient déjà complètes et plus de 700 personnes étaient sur liste d'attente. On limite volontairement le nombre de participants à 850 personnes par circuit. Et chaque année, on fait le plein," explique Pascal Poncet, le président du Trail des Coursières. Il participe au trail depuis les débuts.

Les bénévoles aussi sont de la partie : une centaine de personnes sont présentes pour encadrer, ravitailler et accompagner les coureurs. "On sent un véritable élan avec cette course. D'ailleurs, contrairement à d'autres associations, ce sont les bénévoles qui nous sollicitent pour participer", assure le président qui tient à souligner l'engagement et l'investissement de chacun dans le bon déroulé de l'événement. 

Les résultats des deux parcours.

Une course technique

Comme chaque année, deux parcours étaient proposés aux coureurs : l’un de 15 km avec 460 mètres de dénivelé positif, l’autre de 32 km, plus difficile et plus technique avec dénivelé positif de 1170 mètres. Les participants au Trail des Coursières n'ont pas démérité. En plus de la pente, la neige et le froid étaient au rendez-vous. Et pourtant, certains n'auraient manqué ce rendez-vous pour rien au monde. "Cette course à travers les Monts du Lyonnais, c'est un incontournable pour bien commencer l'année, pour repartir du bon pied après les fêtes," assure Pascal Poncet. 

Ce trail à travers les Monts du Lyonnais, entre Lyon et Saint-Etienne, est loin d'être de tout repos, il serait même plus compliqué qu'il n'y paraît aux dires de son président : "c'est une succession de montées et de descentes. On est sans cesse obligé de se relancer. Les changements d'allures et de foulées sont exigeantes en termes de gestion de l'effort", explique le passionné de course nature. "On aimerait bien que des grands noms du trail se déplacent dans les Monts du Lyonnais. Ils seraient surpris par le relief", garantit Pascal Poncet.

durée de la vidéo : 00h00mn14s
15e Trail hivernal des Coursières : 1700 participants malgré le froid et la neige ©DR - Association ATOS / Trail des Coursières

"Des étoiles dans les yeux"

Le trail hivernal des Coursières est surtout une course qui attire les habitants de la région. Il arrive un mois et demi après une autre course célèbre qui se déroule en partie sur les mêmes hauteurs : la SaintéLyon. Un trail tout aussi hivernal, mais nocturne. Les deux courses ne se neutralisent pas, au contraire, selon Pascal Poncet. La course diurne aurait même un avantage : une vue imprenable sur le spectaculaire panorama des Monts du Lyonnais.

"La SaintéLyon ne nous fait pas d'ombre. De nuit, on ne voit pas nos superbes paysages, alors que l'on court sur le même territoire. Il y a une méconnaissance des Monts du Lyonnais. Beaucoup n'en reviennent pas de la beauté de nos paysages aux portes de Lyon. Les coureurs ont des étoiles dans les yeux". 

Sorties nature en joëlette

Les participants couraient pour l’association ATOS (Association Trail Organisation Solidarité) qui compte environ 90 membres. "La solidarité, c'est l'ADN de notre association qui existe depuis 22 ans", souligne Pascal Poncet. Grâce aux bénéfices générés par ses courses, l'association organise des sorties nature en joëlettes pour les personnes en situation de handicap. Ce fauteuil roulant handisport est adapté à la randonnée. "La Joëlle est un engin tout terrain, vraiment adapté pour emmener les personnes handicapées sur le terrain pour faire des sorties nature. C'est même possible sur des chemins caillouteux et très techniques", explique Pascal Poncet. Mais la joëlette nécessite des bras : quatre personnes au minimum, six idéalement, pour la pousser ou la porter. 

L’association est actuellement propriétaire de cinq de ces engins. Ils sont fabriqués dans la région. Chaque année, l'association lance un partenariat avec un établissement accueillant des personnes en situation de handicap. Les résidents peuvent ainsi participer à des découvertes nature. L'association rhodanienne, qui a organisé 26 sorties en joëlette l'an dernier, envisage aussi de proposer ce type de sorties à des Ehpad. 

Depuis 15 ans, l'association ATOS organise deux trails par an. La prochaine édition du trail des Coursières, dans sa version printanière et historique, aura lieu le 18 mai 2024 et propose 5 parcours allant de la course pour enfants à l’ultra trail de 100 km. Le trail élargit son périmètre et passe par 22 communes. Les inscriptions sont déjà lancées et "elles vont bon train".