Rixe d'Echirolles : "Les regrets, je n'y crois pas", confie le frère de Kevin

Le frère de Kevin Noubissi, tué à Echirolles en 2012, a confié ne pas être "dans le pardon ni dans la vengeance", quelques jours après l'ouverture du procès des douze meurtriers présumés de son frère et de Sofiane Tadbirt.

Steven Noubissi dans la cour d'assises des mineurs de Grenoble, jeudi 5 novembre.
Steven Noubissi dans la cour d'assises des mineurs de Grenoble, jeudi 5 novembre. © France 3 Alpes
Steven Noubissi, le frère de Kevin, l'un des deux jeunes tués lors de la rixe d'Echirolles le 28 septembre 2012, s'est exprimé jeudi 5 novembre, quatre jours après l'ouverture du procès devant la cour d'assises des mineurs de Grenoble.

"Je ne suis ni dans le pardon ni dans la vengeance, juste dans la sanction. Qu'on les sanctionne à hauteur du crime" qu'ils ont commis, a confié Steven Noubissi.

>>> Lire aussi - Sur quels faits les jurés vont-ils trancher ?

Mardi, nos confrères du Point divulguaient les messages et photos publiés sur les profils Facebook - aujourd'hui supprimés du réseau social - de certains des accusés. "Je ne regrette rien de tout ce que j'ai fait", pouvait-on lire sur l'un d'eux, alors même que des excuses auraient été formulées lors du procès par un accusé. "Les regrets, je n'y crois pas", a commenté Steven Noubissi.

durée de la vidéo: 00 min 36
Interview de Steven Noubissi, frère de Kevin ©France 3 Alpes


>>> Voir aussi - Portrait d'Aurélie Monkam-Noubissi, mère courage

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers criminalité justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter