Cet article date de plus de 6 ans

Rixe de Saint-Bruno à Grenoble: les habitants lavent eux-mêmes les traces de sang des victimes

Le geste traduit la profonde exaspération des habitants de ce quartier, théâtre, à deux reprises en une semaine, de fusillades et d'attaques au couteau, faisant 4 blessés. Ce samedi 27 juin, ils ont décidé de nettoyer les traces de sang toujours visibles sur les trottoirs et les façades.
Ils étaient une petite poignée ce samedi matin à s'être armés de seaux et d'éponges pour nettoyer les traces de sang qui restaient visibles sur les trottoirs et une partie des façades du quartier, notamment après la rixe qui a éclaté jeudi en début de soirée. Coups de feux et attaque à l'arme blanche. Bilan: deux blessés graves. Quelques jours auparavant, le 18 juin, une double fusillade avait éclaté, entre bandes rivales, faisant également deux blessés.

Images du nettoyage
durée de la vidéo: 00 min 26
Une action symbolique

En nettoyant la rue devant les médias, ces habitants entendaient aussi interpeller le maire écologiste Eric Piolle. Il n'aurait toujours pas fixé de date pour une réunion qu'il avait promis de tenir "le plus rapidement possible" après les événements. 

Réaction d'une habitante
durée de la vidéo: 00 min 30
Itw d'une habitante

Concernant les traces de sang, la mairie a fait savoir que "le service de propreté urbaine est passé deux fois vendredi pour nettoyer la zone et qu'il est repassé ce samedi". C'est là l'unique réaction de la Ville.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société