5 trucs à ne pas oublier pour le réveillon

Ce mardi 31 décembre, c'est jour de fête. Un peu partout on s'active pour que tout soit prêt à temps. On vous aide à ne rien oublier.

1) N'oubliez pas les huîtres!


S'il vous en manque, rendez-vous au marché de Chambéry. La halle a été exceptionnellement ouverte ce mardi mais les acheteurs n'étaient pas vraiment au rendez-vous. Consciencieux, les fêtards avaient sans doute déjà tout prévu.


2) N'oubliez pas de rester au moins jusqu'à minuit


Crier "bonne année" et embrasser son voisin, c'est à minuit pile. Pas une minute avant, ni une minute après. Vérifiez donc que votre montre est bien réglée. Et si vous travaillez mercredi : à 00h01, allez zou, au lit. 

3) N'essayer pas d'envoyer de SMS à minuit


Comme chaque année, le réseau risque d'être saturé. Inutile donc de passer sa soirée sur son téléphone. Profitez plutôt de ceux avec qui vous faites la fête. Vous aurez ensuite tout le temps de souhaiter une bonne année à vos proches ou à votre patron. Jusqu'à fin janvier, c'est encore crédible. 

4) Ne faites pas d'excès si vous êtes en vacances au ski


Privilégiez une petite soirée tranquille et conviviale en famille ou entre amis, si vous voulez être au sommet des pistes mercredi matin. C'est en tous cas ce que vont faire bon nombre de vacanciers à Villard-de-Lans.


5) N'oubliez pas de piquer les clefs de vos amis


La sécurité avant tout. Si vous recevez des amis, cachez leur clef et suggérez leur d'apporter un sac de couchage. Inutile de prendre des risques après une soirée arrosée. Une personne qui a bu a 8,5 fois plus de chances d'être responsable d'un accident mortel, selon l'observatoire national interministériel de la sécurité routière. Et puis, c'est aussi sympa de se réveiller ensemble avec la gueule de bois. 






L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité