Affaire Arthur Noyer : le procès de Nordahl Lelandais devant les assises de la Savoie aura lieu en 2021

Nordahl Lelandais sera jugé pour le meurtre d'Arthur Noyer devant la cour d'assises de la Savoie en 2021."Bien que contestant l'intention homicide", son avocat a annoncé, ce jeudi 25 juin, qu'il ne ferait pas appel de l'ordonnance de mise en accusation, ce qui aurait retardé la date du procès.

Nordahl Lelandais sera jugé pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, devant la cour d'assises de la Savoie, en 2021
Nordahl Lelandais sera jugé pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, devant la cour d'assises de la Savoie, en 2021 © Google Street View
La défense de Nordahl Lelandais a annoncé, ce jeudi, qu'elle ne fera pas appel de l'ordonnance de mise en accusation des juges d'instruction de Chambéry demandant le renvoi du trentenaire devant la cour d'assises de la Savoie pour le meurtre d'Arthur Noyer.

"Bien que contestant l'intention homicide", l'avocat de Nordahl Lelandais, Me Alain Jakubowicz, a précisé dans un communiqué que cette décision avait été prise "pour ne pas retarder la date du procès".

"Le débat sur la qualification juridique aura lieu contradictoirement devant la cour d'assises", a ajouté le conseil du mis en cause de 37 ans.

La famille du jeune militaire souhaitait que Nordahl Lelandais soit jugé pour "assassinat", ce qui introduit la préméditation. Mais elle ne pouvait pas faire appel de cette décision, seule la défense du prévenu le peut. 

Du coup, le procès aura bien lieu en 2021, selon des sources concordantes, sans qu'une date plus précise ne puisse être pour l'instant avancée.

Mis en examen pour assassinat dans un premier temps en décembre 2017, Nordahl Lelandais avait reconnu en mars 2018 une bagarre entre lui et Arthur Noyer qui avait entraîné la mort du caporal de 23 ans, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins.

Le parquet de Chambéry avait requis en février dernier son renvoi devant les assises pour "meurtre" et les juges d'instruction ont suivi la semaine dernière les réquisitions du parquet, excluant dès lors toute préméditation dans l'acte criminel.

Selon Nordahl Lelandais, les faits se seraient déroulés à Saint-Baldoph, près de Chambéry, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, après avoir pris en stop le militaire originaire de Bourges, à la sortie d'une boîte de nuit dans le centre-ville de Chambéry.

Nordahl Lelandais est par ailleurs mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys De Araujo et des agressions sexuelles sur deux petites cousines. Au total, la piste de Nordahl Lelandais est examinée dans une "quarantaine" de dossiers criminels.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire arthur noyer faits divers affaire nordahl lelandais justice société