• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Des tortues cistudes réintroduites dans le Lac du Bourget, en Savoie

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Ce mardi 21 juin, des tortues cistudes ont été réintroduites dans le lac du Bourget. Âgées de 2 à 4 ans, ces reptiles à carapaces font partie d'un programme de réintroduction élaboré en Savoie depuis 1995.

Par Aurore Trespeux

Les cistudes ont fait un long voyage avant de rejoindre le lac du bourget, ce mardi matin. Nées au Parc animalier de Branféré dans le Morbihan, ces tortues font partie d'un programme de réintroduction du conservatoire d'espaces naturels (CEN) en Savoie.

"Les oeufs sont pondus dans des nids. Nous les récupérons et les mettons dans des incubateurs. Une fois éclos nous élèvons les petites tortues jusqu'à ce qu'elles aient 3 ans. C'est à cet âge qu'elles peuvent être relâchées en milieu naturel", explique Yves Philippot, directeur Technique du parc animalier de Branféré.

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Les cistudes sont des petites tortues d'eau douce dont la taille varie de 14 à 20 cm. Elles passent facilement pour des galets à cause de leur carapace lisse et légèrement bombée. Peu mobiles, elles avaient presque totalement disparues en France, victimes notamment de la pêche, de la pollution, ou encore du drainage des zones humides.

Régulièrement réintroduites dans le lac du Bourget, les tortues y vivent désormais sans difficulté. L'endroit est idéal pour ces amatrices d'eaux peu profondes, envahies par la végétation. Depuis une vingtaine d'années, le petit reptile regagne ainsi sa place dans l'écosystème.

"La tortue cistude est le prédateur des mollusques et des têtards. Elle joue aussi le rôle "d'éboueurs des eaux douces", en tant que charognard. Sa place dans l'écosystème est donc importante. Il est donc nécessaire de la réintroduire dans la pyramide alimentaire des milieux aquatiques du Rhône", affirme André Miquet, responsable scientifique au CEN Savoie

Reportage Bernard Portugal et Frédéric Pasquette
La réintroduction des tortues cistudes en Savoie
Intervenants: Yves Philippot, Directeur Technique du parc animalier de Branféré ( Morbihan ) ; André Miquet, Responsable scientifique Conservatoire Espaces naturels de Savoie

Depuis 2009, près de 120 cistudes ont été réintroduites dans les zones humides qui bordent le lac. En revanche, il faudra attendre une dizaine d'années avant de voir les premières cistudes savoyardes naître. Le temps que les spécimens réintroduits atteignent leur majorité sexuelle. Dès 2018, d'autres tortues devraient encore les rejoindre.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus