Coupe du monde de biathlon : la Savoyarde Julia Simon termine 4ème du sprint d’Oberhof, remporté par Tiril Eckhoff

Ce vendredi 8 janvier, la Norvégienne Tiril Eckhoff a démarré en trombe l'année 2021 en remportant le sprint d'Oberhof, comptant pour la Coupe du monde de biathlon. La Savoyarde Julia Simon a échoué de justesse au pied du podium.

Né en 1996 à Albertville, Julia Simon est une biathlète française issue du Club des Sports des Saisies, en Savoie.
Né en 1996 à Albertville, Julia Simon est une biathlète française issue du Club des Sports des Saisies, en Savoie. © Tobias SCHWARZ / AFP

Le sprint d’Oberhof, épreuve comptant pour la Coupe du monde de biathlon, a été remporté par Tiril Eckhoff. Auteure d'un sans-faute au tir, elle a signé son 4e succès de la saison, le 17e de sa carrière, en devançant la Suédoise Hanna Oeberg et l'Autrichienne Lisa-Theresa Hauser. La Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland, en difficulté à la carabine (2 erreurs), a limité la casse (5e) et conserve la tête du classement général.

La Savoyarde Julia Simon peut, elle, s'en vouloir puisqu'elle aurait sans doute pu lutter pour la victoire sans ses deux fautes au tir. Elle manque finalement le podium de très peu en terminant à seulement 4 secondes de Hauser. "Il y a un peu de frustration parce que j'ai l'impression de faire les choses comme il faut, de ne pas me précipiter et finalement ça ne score pas, a expliqué la Française de 24 ans. Mais il y a la satisfaction d'avoir un bon temps de ski et d'avoir eu de bonnes sensations. Je suis confiante parce que j'ai les armes pour rivaliser avec les autres filles".

"Cela reste une belle course et il faut se satisfaire de cette 4e place et demain (lors de la poursuite, ndlr), je serai à la bagarre pour chercher encore mieux", a souligné l’athlète, originaire d’Albertville.

Après un début de saison délicat, les Bleues ont globalement connu une belle journée puisque Simon a été accompagnée dans le Top 10 par Justine Braisaz-Bouchet (9e) et Anaïs Chevalier-Bouchet (10e). "Cette course va faire du bien à l'équipe, a estimé Julia Simon. On a un bon groupe mais on avait du mal à le montrer. On est toutes en forme physiquement et ça va faire du bien à la tête."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biathlon sport