Lyon-Turin : 2000 opposants déterminés à manifester malgré l'interdiction, les forces de l’ordre quadrillent la zone

Bien décidés à manifester, 2 000 opposants au chantier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin sont actuellement rassemblés sur la commune de La Chapelle, en Maurienne. Des contrôles sont organisés depuis hier soir par les forces de l’ordre. Une centaine d'objets coupants et contondants ont déjà été confisqués.

2 000 manifestants et autant de policiers et gendarmes sont actuellement présents dans la vallée de la Maurienne, à proximité du chantier du tunnel ferroviaire du Lyon-Turin. Depuis ce vendredi 16 juin, les opposants ont établi leur camp de base sur la commune de La Chapelle, en Savoie, près de l’auroroute A43.

A l’appel du mouvement écologiste "Les Soulèvements de la Terre", une manifestation contre le chantier de construction du tunnel Lyon-Turin est toujours prévue ces samedi 17 et dimanche 18 juin malgré l'interdiction décidée par le préfet de la Savoie.

Les manifestants affluent depuis hier matin vers la vallée de la Maurienne, rencontrant sur leur chemin un important dispositif des forces de l’ordre.

Des centaines de personnes contrôlées

Ce vendredi 16 juin à 19 heures, la gendarmerie avait déjà contrôlé 145 personnes dans 95 véhicules.

Au total, 119 objets coupants et contondants ont été confisqués. Sur les photographies communiquées par la gendarmerie nationale, on peut également apercevoir des marteaux ou encore un poing américain ou encore des masques, certainement destinés à se protéger des gaz lacrymogène. Les contrôles se poursuivent, 2 000 policiers et gendarmes quadrillent la zone.

Selon les autorités, des "contrôles aléatoires sont actuellement effectués des deux côtés de la frontière franco-italienne." Il s'agit de "contrôles d’identité, de passages aux fichiers ainsi que des fouilles de véhicules et de bagages le cas échéant", indique la porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Manifestation interdite dans neufs communes en Maurienne

Le préfet de la Savoie "a interdit toute manifestation ou rassemblement sur la voie publique du vendredi 16 juin au dimanche 18 juin 2023 dans neuf communes de Maurienne". La Chapelle, où sont actuellement rassemblés les manifestants, ne fait pas partie des communes concernées.

Les manifestants s'organisent

Une conférence de presse est organisée ce samedi 17 juin depuis 10 heures par les organisateurs de la manifestation, sur le camp de base de La Chapelle, en Savoie.

Des élus La France Insoumise et EELV sont présents ainsi qu'une dizaine d'associations.