PHOTOS. "La vraie beauté est dans le visage des gens" : une journée avec le photographe Yann Arthus-Bertrand et son studio itinérant

Le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand a installé, pendant trois jours, un studio itinérant à Albertville, en Savoie. Près de 600 personnes, de différents milieux et métiers, se sont prêtées au jeu et se sont fait tirer le portrait. Cette initiative rentre dans le cadre d'un vaste projet d'encyclopédie des Français.

Ils sont avocats, agents EDF, bénévoles, skieurs, paysagistes... Ils sont tous passionnés par leur métier et sont venus le montrer devant l'objectif du photographe Yann Arthus Bertrand, ce jeudi 11 avril, à Albertville.

Le reporter a installé, pendant trois jours, un studio itinérant en Savoie dans le cadre de son projet "Les Français". L'objectif : dresser un portrait social de la France, sorte d'immense album de famille, en collaboration avec le démographe Hervé Le Bras.

Depuis début 2023, le photographe a réalisé 15 000 portraits. À Albertville, ils sont un peu plus de 600 à avoir pris la pose devant le photographe. Avec, à chaque fois, le même décor uni pour laisser davantage de place aux gens et à leurs émotions.

"Ce projet vient d'un grand studio qu'on avait monté au Salon de l'agriculture dans les années 90. J'avais photographié une centaine de portraits, du président de la République jusqu'à un SDF. J'avais adoré ça. Il y a deux ans, alors que j'avais un peu arrêté entre mes films, on s'est dit que ce serait pas mal de le refaire", explique-t-il.

"C'est un travail important. On a envie de montrer une France unie, une France rassembleuse. Il y a beaucoup d'utopie là-dedans, poursuit-il, appareil photo dans les mains. J'ai été à la recherche de la beauté toute ma vie. Mais en fin de compte, la vraie beauté, elle est là. Elle est dans le visage des gens. C'est bien plus intéressant qu'une belle montagne, qu'une belle forêt, qu'une belle rivière. Les visages sont à la fois forts et émouvants."

L'ambiance est chaleureuse au sein de la Halle olympique d'Albertville, qui accueille ce studio un peu spécial pendant trois jours. "Je ne pensais pas que ça allait être aussi convivial et aussi sympathique. On pensait être plus stressés", témoigne Me Géraldine Oger, avocate, avec un code civil à la main pour apporter un peu de couleur, "parce que sinon, les couleurs (de la robe) sont un peu tristes".

Comme d'autres volontaires de passage ce jeudi, Géraldine Oger est venue avec un objectif : "L'idée était de faire vivre le barreau d'Albertville, puisque nous sommes un tout petit barreau. On est 47. Peu de gens savent que, régionalement, il y a un barreau à Albertville. Juste sur la photo, on était presque un cinquième du barreau. Donc c'était une façon de faire exister notre collectif, puisqu'il est très fort."

Pour Maxime, ingénieur planification à EDF, il s'agit de montrer que son entreprise est implantée sur tout le territoire : "Je participe au projet car Yann Arthus-Bertrand est une personnalité incroyable, mais aussi au nom d'EDF, car nous sommes impliqués sur tous les territoires en France." Il s'agissait, pour lui, de son premier "shooting". Mais tout s'est bien passé : "Ce qui est touchant, c'est que rien n'est laissé au hasard. Tout est organisé pour révéler le plus de beauté possible."

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité