Ski de fond, poney-luge, tir : à Méribel, les activités ne manquent pas malgré la fermeture des remontées mécaniques

Malgré la fermeture des remontées mécaniques, les stations de ski de la région sont ouvertes. Pour occuper les vacanciers, les professionnels ont dû trouver des alternatives au ski alpin. Exemple à Méribel, où les activités ne manquent pas.

Le ski de randonnée et le ski de fond sont les nouvelles activités plébiscitées par les vacanciers.
Le ski de randonnée et le ski de fond sont les nouvelles activités plébiscitées par les vacanciers. © F. Ceroni / France 3 Alpes

Le ski de randonnée : c’est la nouvelle activité phare des vacances à la neige. Dans la station de Méribel, des grappes de skieurs partent chaque jour en excursion via un itinéraire aménagé. "On est très bien, on grimpe tous les jours, on profite de la montagne, la neige est bonne" se réjouit un vacancier.

Cette discipline étant réservée à des skieurs expérimentés, les débutants peuvent se tourner vers le ski de fond. D’autres, comme Alma, profitent d’une initiation au biathlon et à la pratique du tir. "Au début j’avais un peu de mal mais après c’est devenu plus facile, je trouve ça super" commente-t-elle.

Des initiations au biathlon sont proposées chaque année à la station Méribel 3 Vallées
Des initiations au biathlon sont proposées chaque année à la station Méribel 3 Vallées © F. Ceroni / France 3 Alpes

 

"Le ski de fond est très complémentaire au ski alpin, on va découvrir une glisse, un toucher de neige très différent, explique Eliot Lambert, moniteur ski nordique et biathlon. Il y a aussi ceux qui veulent faire uniquement du tir et qui sont attirés par nos biathlètes français".

Sans les remontées mécaniques, ce sont aussi les animaux qui sont mis à contribution. Certains enfants profitent du poney-luge et d’autres préfèrent partir en balade.

Le centre équestre des 3 Vallées propose des sessions de poney-luge aux enfants.
Le centre équestre des 3 Vallées propose des sessions de poney-luge aux enfants. © F. Ceroni / France 3 Alpes

 

Pas de quoi effrayer les cheveux, qui vivent dans cet environnement depuis 6 ans. "Ils n’ont pas de fers, comme ça dans la neige ils ne glissent pas. Et ils ont mis leur manteau d’hiver : le poil a poussé, ils se sont adaptés à la température et ils sont bien heureux" explique Anne Houissoud, du centre équestre des 3 vallées.

Ces activités existent tous les hivers à Méribel, mais leur fréquentation a explosé cette année. Et pour le reste de la saison, tout dépendra de la réouverture des remontées mécaniques, dont la date devrait tomber prochainement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport stations de ski économie tourisme covid-19 santé société