• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Au fil de l'histoire du fromage de Tamié en Savoie: un destin lié à l'abbaye depuis 1132!

L'abbaye appose un sceau sur chacun de ses fromages sortis de l'atelier / © France 3 Alpes
L'abbaye appose un sceau sur chacun de ses fromages sortis de l'atelier / © France 3 Alpes

Le fromage de l'Abbaye de Tamié se distingue par sa couleur safran avec un léger duvet blanc et sa pâte beige, homogène et crémeuse. C'est la principale source de financement du monastère cistercien installé à 900 m d'altitude, sur le flanc Est du massif des Bauges, à la limite de la Haute-Savoie

Par France 3 Alpes

L'histoire remonte en 1132, quand les moines imaginent de fabriquer leur propre fromage, dont on a perdu la recette originelle "la Révolution est passée par là, et tous les documents ont été perdus" raconte Frère Patrice : "seuls deux ou trois indices ont été retrouvés comme le signalement d'un pâturage particulièrement à proximité" . La recette avait été mise au point par les moines trappistes et diffusée dans toutes les abbayes cisterciennes, afin que les frères puissent subvenir à leurs besoins".

Ce n'est qu'à la moitié du 19 ième siècle que le fromage de Tamié, tel que nous le connaissons aujourd'hui a fait son apparition, sorte de cousin du célèbre Saint Paulin.

 Forte de 26 moines, la communauté produit aujourd'hui environ 400 kg de fromage par jour. C'est la principale ressource de ces frères qui participent tous en grande majorité à la fabrication depuis la collecte du lait, jusqu'au produit fini.

 Un travail manuel exigeant rythmé par les offices qui tient à coeur à l'abbaye :"tant que la vie monastique perdurera à Tamié, le fromage de Tamié vivra" assure en souriant Frère Patrice.
   

 Chaque année l'Abbaye de Tamié attire près de 200.000 visiteurs ce qui en fait le deuxième site le plus visité de Savoie...
 



    

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus