Alpiniste mort au Népal : près de 500 personnes rendent hommage à Louis Pachoud, inhumé à Chambéry

Publié le Mis à jour le
Écrit par MCP
La cérémonie a débuté vers 13h15 ce lundi 29 novembre.
La cérémonie a débuté vers 13h15 ce lundi 29 novembre. © A.Hediard/France 3 Alpes

Ce lundi 29 novembre, près de 500 personnes se sont données rendez-vous devant les pompes funèbres de Chambéry pour rendre un dernier hommage à Louis Pachoud. L’alpiniste de 27 ans fait partie des trois Français décédés dans une avalanche le 31 octobre dernier lors d'une expédition au Népal.

Famille, amis, collègues et alpinistes se sont rassemblés lundi 29 novembre devant le parvis des pompes funèbres de Chambéry pour assister aux obsèques de Louis Pachoud.

La cérémonie a commencé par un hommage à l’alpiniste, suivi d’un texte lu par sa mère. Ses cousins, ses amis et sa sœur se sont ensuite succédés pour lui adresser un dernier mot.

Au total, plusieurs centaines de personnes ont assisté à la cérémonie du jeune homme, originaire de Chambéry. 

Présenté par ses proches comme un garçon "discret", "calme" et "sympathique", cet ancien compétiteur de ski-alpinisme de 27 ans a été emporté par une avalanche alors qu’il tentait de gravir un sommet de la région de l’Everest.

 "C’était quelqu’un de très posé, de très prudent", souligne l'alpiniste Stéphane Benoist, qui accompagnait Louis lors son expédition au Népal. 

"Malheureusement, la montagne a fait autrement, regrette Patrick Gamba, membre du bureau des guides de Courchevel. On sait qu’on a un métier qui n’est pas sans risques mais on fait avec". "C’était quelqu’un de très apprécié de nos clients. Tous les gens qui travaillaient avec lui l'appréciaient énormément" ajoute Ambrose Manus, qui a également côtoyé Louis Pachoud en tant que guide de haute-montagne à Courchevel. 

Un drame au Népal

A ses côtés, deux autres jeunes français ont également perdu la vie. Tous faisaient partie du Groupe Excellence Alpinisme National et participaient à une expédition de cinq semaines au Népal qui devait clore leur formation.

Divisés en deux équipes, Thomas Arfi, Gabriel Miloche et Louis Pachoud tentaient de gravir le sommet vierge du Mingbo Eiger lorsqu’ils ont été emportés par une coulée de neige. 

Tandis que l’autre groupe, également composé d’alpinistes amateurs, a réussi son ascension et ouvert la face nord du sommet Cholatse. "Louis, Gab et Thomas laissent un grand vide à nos côtés. Nous leur dédions notre ascension", ont-ils écrit sur la page Facebook du GEAN.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.