Chambéry : les opposants au projet de parking polémique dénoncent la “maltraitance municipale”

© Q-Park
© Q-Park

Le parking Ravet, qui devrait voir le jour en janvier 2019, continue d'attiser la colère des habitants du faubourg Nézin. Le chantier bloque les accès au quartier et détruirait le paysage de la zone préservée des monuments historiques.

Par CS

Les habitants du faubourg Nézin à Chambéry n'en finissent pas de décolérer. En cause, le chantier du parking Ravet en plein quartier résidentiel, et qui devrait accueillir 500 voitures sur 7 niveaux d'ici à janvier 2019. Ils dénoncent une forme de "maltraitance municipale", en raison de l'absence de dialogue avec la mairie.


Taille disproportionnée

Les habitants se sont formés en collectif pour mener la bataille contre ce projet à la taille disproportionnée selon eux, de 28 mètres de haut. "L'édifice, s'il voyait le jour, serait directement visible depuis le quartier préservé par les Monuments historiques", indique le collectif du faubourg Nézin dans un communiqué, qui précise que la perspective depuis la rue de Boigne et du château des Ducs de Savoie sera détruite.

Mais c'est aussi le blocage du passage des voitures dans le faubourg qui gène le collectif. "Par arrêté, la mairie vient de bloquer le passage des voitures dans le faubourg Nézin, mais également les flux de piétons et vélos qui se croisent dans le faubourg, en contradiction totale avec des prescriptions de sécurité élémentaire et sans passage possible pour les personnes à mobilité réduite, poussettes..."

Des procédures judiciaires

Deux procédures collectives ont ainsi été lancées au tribunal administratif : un recours contentieux déposé le 9 février contre le permis de construire, et un autre contre le reclassement illégal de la rue Pillet-Will sans enquête publique préalable.

Selon le collectif, des recours gracieux ont été adressé à la mairie, mais celle-ci aurait refusé tout dialogue.

Sur le même sujet

Glisse en coeur, au Grand Bornand

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés