En Savoie, le Cœur des Bauges veut rester maître de son destin

Selon les dernières dispositions de la loi NOTRe, la communauté de communes du Cœur des Bauges devrait être rattachée à celle de Chambéry Métropole d’ici peu. Mais d’un côté comme de l’autre, personne ne semble vouloir de cette union.

© France 3 Alpes

Un mariage forcé

Dans le collimateur, la loi NOTRe, une loi promulguée le 7 août 2015, qui porte sur une nouvelle organisation territoriale. Elle renforce le rôle de la région en lui confiant de nouvelles compétences. Elle vise aussi à renforcer les intercommunalités. Et c’est dans ce cadre que le préfet de Savoie a demandé à la communauté de commune du Cœur des Bauges, le 11 septembre 2015, de fusionner avec une communauté de commune plus importante telle que Chambéry Métropole.

Le Cœur des Bauges ne veut pas perdre son identité

Sauf que ce rapprochement, les élus des 14 communes du Cœur des Bauges n’en veulent pas. La petite communauté de commune montagnarde a peur de se perdre dans une entité plus grande aux enjeux territoriaux très différents. Selon le président de la Com Com, cette décision « réduirait à néant tous les efforts entrepris ces dernières années pour construire une dynamique communautaire propre au Cœur des Bauges, adaptée aux enjeux spécifique de la zone montagne ».

La barre fatidique des 5 000 habitants

Selon la loi, une dérogation est possible pour les zones de montagne et les territoires peu denses avec un seuil minimal de 5000 habitants. Or d’après le recensement de 2012, qui a été retenu, le Cœur des Bauges regroupe 4 892 habitants. Un recensement récent fait état de 4 965 habitants. On n’est pas loin mais le compte n’y est pas !

Une pétition a été lancée

Les défenseurs de l’indépendance ont décidé de se battre. Le président de la communauté du Cœur des Bauges a alerté le président de la République. Une lettre pour l’instant sans réponse.
Début janvier, une pétition a donc été lancée. C’est le réalisateur savoyard Pierre Beccu qui l’a mise en ligne. En une semaine, 1000 signatures ont déjà été récoltées.

Reportage de Marion Feutry, Emilie Rosso et Véronique Paillot
durée de la vidéo: 01 min 58
Rattachement du Coeur des Bauges

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter