Savoie. A Chambéry, des citoyens squattent une maison abandonnée pour loger des sans-abris

A Chambéry, en Savoie, un groupe de citoyens a décidé d'ouvrir les portes d'une bâtisse inoccupée à des sans-abris depuis le lundi 8 octobre dernier. 

Par C.C

Depuis lundi 8 octobre, des sans-abris se sont réfugiés dans une maison située à quelques mètres du centre-ville de Chambéry, en Savoie.

La bâtisse, propriété du centre-ville, est condamnée depuis plusieurs mois. Des citoyens engagés et des associations ont décidé de la squatter pour l'ouvrir à des sans-abris. A l'intérieur, quatre chambres, une cuisine, deux salles de bain mais pas d'électricité ni d'eau courante.  "On se relaie avec des bidons d'eau pour que les gens puissent se brosser les dents. On fait des repas partagés etc.", raconte Lucas.

 
 

Jusqu'à 15 personnes logées


Au total, les citoyens à l'initiative du squat espère loger 15 personnes. Parmi elles, certaines vivaient dans le camp de Mérande démantelé il y a quinze jours et qui abritait une quarantaine de personnes. La moitié d'entre elles seraient depuis sans logement.  "C'est une situation d'urgence. Il n'y a plus de camp et le 115 est submergé", martèle Maxime

La maison appartient à la ville de Chambéry. Une plainte aurait été déposée pour entrée par effraction.

 

Sur le même sujet

Patrick Mignola (Modem) démissionne du conseil régional

Les + Lus