Trentenaire mortellement poignardé à Chambéry : un mineur de 17 ans mis en examen pour assassinat

Un homme de 31 ans a été retrouvé mort dans la rue ce samedi dans le quartier populaire du Biollay à Chambéry en Savoie. / © JDL / MAXPPP
Un homme de 31 ans a été retrouvé mort dans la rue ce samedi dans le quartier populaire du Biollay à Chambéry en Savoie. / © JDL / MAXPPP

Dans l'enquête sur la mort de Emmanuel D., chef cuisinier de 31 ans tué à Chambéry ce samedi, un mineur de 17 ans a été mis en examen et écroué après s'être rendu aux autorités. Son geste reste pour l'heure inexpliqué.

Par M.D.

Un adolescent de 17 ans a été mis en examen pour assassinat après la mort de Emmanuel D., un chef cuisinier sans histoire retrouvé lardé de coups de couteau devant son domicile à Chambéry dans la nuit de samedi à dimanche. La victime a été poignardée d'une quarantaine de coups de couteau dans le dos.

Le mineur est le principal suspect dans l'enquête sur la mort du trentenaire, il est soupçonné d'avoir prémédité son geste. Le parquet se refuse à communiquer sur cette affaire, mais selon nos confrères du Dauphiné Libéré qui ont révélé cette information, l'individu a été écroué dans l'attente de sa comparution devant un juge des libertés et de la détention ce vendredi.

 

"Une perte humaine irremplaçable"


Le jeune homme s'est présenté de lui-même à la gendarmerie dimanche soir, au lendemain de la mort de la victime, pour avouer son geste selon une source policière, même si cet acte reste jusqu'alors inexpliqué. Emmanuel D., 31 ans, avait été retrouvé agonisant devant chez lui par un témoin qui rentrait de soirée, autour de 4 heures du matin. Les secours n'avaient rien pu faire pour le sauver.
 

"C'est une perte humaine irremplaçable. Il était marié depuis un peu plus d'un an et allait être père", ont déclaré les patrons de la victime dans une publication Facebook où ils rendent hommage au trentenaire. Ils décrivent un homme "d'une extrême gentillesse, d'un grand courage d'une passion et professionnalisme qui nous impressionnait".

 

Sur le même sujet

Gérard Collomb sur la candidature à la Métropole de David Kimelfeld

Les + Lus