Un trafic d'héroïne démantelé à Chambéry

Ils ont été déférés hier mardi 1er mars et devraient être jugés jeudi en comparution immédiate. Trois Albanais ont été arrêtés dans le cadre d'un enquête visant un trafic d'héroïne à Chambéry. Ils écoulaient près de 75 grammes chaque jour. 

Leur manège a eu tôt fait d'intriguer et d'alerter les policiers de Chambéry. C'est d'abord le petit vendeur de rue qui a été "serré" de près. Chaque jour sur la voie verte qui longe la VRU, il rencontrait ses clients et leur vendait 10 à 15 "zips" (sachets zippés) de 5 grammes. Puis il repartait en vélo.

De l'héroïne exclusivement, à 100 euros le gramme, soit une "recette" journalière d'environ 1500 euros par jour. 

Le vendeur a été rapidement mis sous surveillance, identifié et "logé", ainsi qu'un second individu. Les deux jeunes Albanais (ils sont âgés de 20 ans) habitaient ensemble dans un hôtel situé dans le quartier de la gare de Chambéry. L'un vendait, l'autre était le "lieutenant" qui faisait le lien avec le "patron" en Albanie. 

Pour complèter cette organisation, il y avait le "convoyeur". Un homme âgé de 61 ans, que la police a vu arriver vendredi dernier et repartir en train. L'individu a été interpellé à Lyon avec 27.000 euros en liquide sur lui. Il a été placé en garde à vue pour blanchiment et fraude fiscale. Il n'a pas tardé à avouer qu'iI était chargé de récupérer les fonds et de les ramener en Albanie.

Lundi la police a interpellé les deux jeunes à leur hôtel, où ils ont découvert 6.400 euros. Ils ont été déférés le lendemain et devraient être jugés en comparution immédiate jeudi. 

La drogue n'a pas été retrouvée, on sait qu'elle venait de Suisse.