• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Gilets jaunes : voiture qui fonce, insultes et vitre cassée, quand la manifestation dérape à Chambéry

Photo d'illustration. / © Franck Dubray - Maxppp.
Photo d'illustration. / © Franck Dubray - Maxppp.

C'est une scène d'une grande violence dont a été témoin une journaliste de France Bleu hier, samedi 17 novembre, sur l'un des points de blocages des gilets jaunes à Chambéry. Une voiture a tenté de forcer le passage. Des manifestants ont grimpé sur le capot et cassé une vitre.

Par Yann Gonon

Une journaliste de France Bleu a été témoin d'une scène particulièrement violente, hier, samedi 17 novembre 2018 sur l'un des barrages des gilets jaunes à Chambéry. Tout a débuté lorsqu'une voiture a essayé de passer en force.

Déjà vue plus de 2 millions de fois, la vidéo a été filmée par la journaliste de France Bleue Sarah Gilmant. Sur le site internet de nos confrères de France Bleu Pays de Savoie, elle explique le déroulement des faits.

Elle raconte que la scène a duré moins de 2 minutes. L'ambiance était plutôt bonne au départ "puis certains automobilistes ont été agacés" explique-t-elle. Une voiture a alors démarré en trombe "à deux doigts de renverser des gilets jaunes". L'homme au volant semblait "très énervé" toujours selon notre consoeur.

Tout s'est enchaîné très vite : "L'un des gilets jaunes saute sur le capot de la voiture et un autre casse la vitre arrière droite" raconte-t-elle encore.

Sur les images, on voit un gilet jaune qui semble vouloir en découdre avec le conducteur et qui est stoppé par un policier.
 

Sarah Gilmant explique l'extrême tension sur place. Elle indique également avoir été elle-même prise à partie. Son téléphone lui aurait été pris des mains par un gilet jaune qui se serait exclamé "filme pas ça, tu vas nous bloquer la manif avec tes conneries".

Retrouver l'article complet de nos confrères de France Bleu Pays de Savoie.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lionel Beffre, Préfet de l'Isère.

Les + Lus