Cet article date de plus de 5 ans

En Savoie, les travaux des barrages d’Aussois sont achevés

Jeudi 30 juillet avait lieu l’inauguration de la seconde tranche des travaux de requalification du site des barrages d’Aussois. Un pas essentiel pour l’avenir de l’endroit.
Reportage. Il était temps de requalifier les barrages d’Aussois, porte d’entrée du parc national de la Vanoise et point de départ de nombreuses balades et randonnées.

Cette ancienne carrière, vestige des chantiers EDF des années 50, est en effet aujourd’hui l’un des lieux les plus fréquentés de la Maurienne. «Près de 50.000 visiteurs s’y rendent, juste pendant la période estival. C’était le moment de réaménager ces barrages avec cette série d’équipements», explique Alain Marnezy, maire d’Aussois.

Reportage de Frédéric Pasquette, Claudine Longhi et Virginie Muamba
durée de la vidéo: 01 min 57
Travaux barrage Aussois

Construites entre 1945 et 1956, les deux retenues d'eau sont intégrées au complexe hydroélectrique de la Haute-Maurienne et participent notamment au remplissage du lac de barrage du Mont-Cenis.
Alimentés par les torrents de montagne, les barrages de Plan d'Amont et Plan d'Aval assurent le fonctionnement des centrales électriques de la vallée.

Ce dernier, situé en contrebas du parking, a bénéficié de nombreux aménagements et est désormais accessible à tous. Une ligne de vie trace par exemple la tête du barrage.

Indispensable pour l’avenir du site

Mais au-delà de cette sécurisation, les architectes ont dû relever d’autres défis. «Il nous a fallu induire la problématique de l’accès des animaux, car nous sommes en pays sauvages», précise Étienne Martinez, l’un des architectes. Des loups, des cerfs ou des brebis vivent dans ce territoire. Il leur a donc été rendu inaccessible.
L’opération a coûté pas moins de 400.000 euros. Le prix d’une nouvelle offre touristique indispensable pour l’avenir du site.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie environnement société