Grève à l'EREA de Chambéry : le rectorat veut remplacer des professeurs par des pions

Dans cet établissement pour élèves en difficulté, les profs refusent d'être remplacés par des surveillants la nuit à l'internat. / © France 3
Dans cet établissement pour élèves en difficulté, les profs refusent d'être remplacés par des surveillants la nuit à l'internat. / © France 3

Les enseignants-éducateurs de l'EREA de Chambéry en sont à huit jours de grève contre une mesure d'économie voulue par le Rectorat : le remplacement de trois professeurs par des assistants d'éducation, au risque - selon les profs - que les violences, les dégradations et l'inattention augmentent.

Par Mickael Guiho

Huitième jour de grève pour les professeurs-éducateurs de l'EREA de Chambéry. Ils s'opposent à une réforme conduite par l'Académie de l'Isère : le remplacement de trois professeurs par des pions, le soir en internat.

Un internat "éducatif" qui est justement l'atout de la plupart des "établissements régionaux d'enseignement adaptés" pour les élèves en difficulté, en échec scolaire ou en situation de handicap. Plus de la moitié des élèves des EREA français sont internes.

L'internat de Chambéry, lui, est fermé pendant la mobilisation. Une action soutenue par les syndicats Sud éducation, SE-Unsa, SNUipp-FSU et Cap à gauche. Ils refusent cette mesure d'économie (un surveillant coûte moins cher qu'un professeur) et avancent que, testé ailleurs, ce type de mesure a eu des effets néfastes : violences, dégradations et inattention.

Malgré la grève et les 1.000 signatures récoltées pour une pétition, le recteur n'a pas rencontré les professeurs. Et l'inspection de l'académie d'insister : la mission des professeurs-éducateurs des 80 EREA installés en France est en train d'être modifiée, c'est comme ça. 

Reportage de Céline Aubert-Egret et Didier Albrand
8e jour de grève à l'EREA
Intervenants : Michel Denis, Professeur-éducateur à l'E.R.E.A. de Chambéry - Syndicat Sud Education ; Alexis Jarre, Professeur-éducateur à l'internat de l'E.R.E.A. de Chambéry ; Frédéric Gillardot, Inspecteur d'Académie de la Savoie.


Les EREA sont des établissements d'enseignement public créés en 1995. Les formations dispensées sont calquées sur les enseignements classiques du collège et des lycées (professionnel, général ou technologique) et adaptés aux élèves, avec des stratégies pédagogiques différentes, des enseignements et du soutien individualisés.

Outre l'internat, l'une de leurs particularités est d'offrir des formations dans le cadre de mises en réseau (SEGPA, EREA, LP) et de schémas régionaux. C'est aussi - pour quelques uns de ces établissements - de scolariser des jeunes en situation de handicap, qu'il soit sensoriel ou moteur, avec la présence d'un centre de soins et de plateaux techniques.

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus