Les hébergements d'urgence sont saturés à Chambéry

Un lit -occupé- au centre d'hébergement d'urgence de Chambéry / © France3Alpes
Un lit -occupé- au centre d'hébergement d'urgence de Chambéry / © France3Alpes

Avec le froid, les centres d'hébergement d'urgence sont saturés à Chambéry. Mais le Département et la Préfecture annoncent l'ouverture de places supplémentaires très bientôt. 

Par Jean-Christophe Pain

Pas de place au centre d'hébergement d'urgence de Chambéry. Le relais "grand froid" dispose de 28 lits... occupés toutes les nuits. Même chose au foyer de Bassens, les 66 places sont saturées. 


"La nuit, on appelle toujours le 115, mais il n'y a jamais de place!" nous déclare Malbora, une jeune albanaise arrivée en Savoie il y a 2 semaines. Elle dit avoir du dormir dans la rue plusieurs fois avec ses enfants.

Reportage Marion Feutry et Fred Pasquette
Les hébergements d'urgence en Savoie
Intervenants : Malbora Migrante albanaise, Saïd Farrouj Chef de service de l'accueil de jour de Chambéry, Thierry Pothet Directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Savoie

Heureusement, depuis peu, ceux qui restent à la rue peuvent aussi trouver refuge chez des familles chambériennes qui les accueillent bénévolement.

Face à cette situation, les autorités promettent une nouvelle structure d'accueil d'urgence d'ici la fin de la semaine. Elle devrait pouvoir accueillir une trentaine de personnes.

Une autre structure de 13 places, réservées aux demandeurs d'asile, est également à l'étude à Chambéry. Il reste aussi des places à Albertville, en Maurienne et en Tarentaise.


Sur le même sujet

Allier: fuite de gaz dans un abattoir, plus de 270 personnes évacuées

Près de chez vous

Les + Lus