Il y a 100 ans, la plus grande catastrophe ferroviaire de France, à Saint-Michel de Maurienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par JCP et SL

Le 12 décembre 1917 en Savoie, entre Modane et Saint-Michel de Maurienne, se déroulait la plus grande catastrophe ferroviaire jamais survenue en France. Près de 700 morts. Des poilus qui revenaient en permission pour Noël.


La catastrophe ferroviaire du 12 décembre 1917

Nous sommes le 12 décembre 1917, vers 11 heures du soir. Dans un train long de 350 mètres, des wagons en bois bourrés à craquer de poilus qui rentrent du front d'Italie. Ils sont 1200. Fatigués, pressés de rentrer en permission. Pour fêter Noël en famille. Loin des horreurs de la guerre.

la plupart dormaient. On en avait marre. On était partis depuis la veille.

durée de la vidéo: 03 min 05
L'interview d'un rescapé en décembre 1967

Tout à coup, dans la descente longue de 17 kilomètres entre Modane et Saint-Michel de Maurienne, c'est la catastrophe. Les freins lâchent. Dans la forte pente, ils ont chauffé à blanc. L'unique locomotive n'est plus assez puissante pour retenir son chargement de plusieurs centaines de tonnes.

j'ai sauté sur le frein. J'ai tenu raide, j'avais 19 ans. Ca m'a sauvé !


Dans les virages, des wagons déraillent, la motrice se détache. Les voitures s'encastrent les unes dans les autres, l'amas de ferraille et de bois s'embrase. 




ça a flambé. J'ai vu les bonhommes, les boyaux... on n'était pas capables de pouvoir aider, on était complètement perdus



Bilan officiel à l'époque : 425 morts, dont 128 seulement identifiés. Après enquête, le chiffre le plus réaliste approchera les 700 victimes.

durée de la vidéo: 04 min 01
L'enquête 72 ans après le drame

La commémoration de la catastrophe avait lieu ce mardi 12 décembre 2017.

durée de la vidéo: 01 min 54
Commémoration Saint-Michel-de-Maurienne