Il y a 70 ans les sirènes de Chambéry annonçaient les bombes américaines

Publié le Mis à jour le

Il était 9h48 précises quand les sirènes des Halles, du Puits Pasteur, et de Montjay se sont mises à hurler le 26 mai 1944. Ce lundi, 70 ans après, les Chambériens un peu distraits ou non férus d'histoire ont dû être surpris quand elles se sont déclenchées à l'identique.

Le 26 mai 1944, pour avertir Chambéry de l'arrivée imminente des avions américains, les sirènes étaient déclenchées sur la ville. Quelques minutes plus tard, les guetteurs apercevaient les premiers avions et les bombes commençaient à pleuvoir et à semer la mort: 200 victimes, 300 blessés et 3000 sinistrés dans le centre ville. 720 bombes de 227kg chacune ont ainsi déchiqueté un tiers des immeubles et notamment l'immeuble de la Gestapo où 120 personnes sont mortes. 

70 ans après, jour pour jour


Les sirènes ont retenti à nouveau, ce lundi 26 mai 2014 pour commémorer cet épisode tragique de la dernière guerre en Savoie. Il s'agissait pour les Américains de neutraliser la gare, son triage et les locomotives de Chambéry. Par miracle, la Rotonde est restée debout.

 

Reportage Bernard Portugal et Marie Michellier avec Jean Berlioz qui avait 21 ans lors du bombardement.
durée de la vidéo: 01 min 50
Le bombardement de Chambéry il y a 70 ans

En 1944, à la fin du printemps, les Alliés souhaitaient empêcher Hitler d'amener des hommes et des armes à l'Ouest. L'opération militaire consistait donc à cibler les moyens de transports.

Ce jour-là, les avions avaient décollé d'Italie et avaient frappé Chambéry, Grenoble, Saint-Martin-le-Vinoux, Saint-Egrève mais également Saint-Etienne et Nice. 

Invité du 19/20 de France 3 Alpes, Jacques Chevallier. Il témoigne, lui aussi, de cette terrible journée: "Ça a tapé fort (...) mais il le fallait"
durée de la vidéo: 02 min 31
le témoignage de Jacques Chevallier

En 2009, lors de l'inauguration d'une plaque commémorative devant l'abri souterrain, France 3 Alpes avait effectué un reportage sur le site avec le témoignage de Marie-Thérèse Raymond.
durée de la vidéo: 02 min 01
WEB archives bombardements