Images de chasseurs obligeant un enfant à tuer un renardeau : l'association justice pour les animaux de Savoie révoltée

Les images de One Voice montrant des chasseurs obligeant un enfant à tuer un renardeau, "a empli de tristesse et de rage" l’association justice pour les animaux de Savoie. Elle fait partie des 180 signataires d'une tribune dénonçant ces agissement publiée le 20 juillet par Médiapart.
 

© Pascal BROCARD / Maxppp
L'AJA Savoie (Association Justice pour les Animaux de Savoie), révoltée par des images montrant des chasseurs qui obligent un enfant à tuer un renardeau, s'est jointe à 179 autres signataires pour une tribune publiée par Médiapart : Un enfant tue un renardeau : deux victimes.

"Nous avons visionné cette vidéo qui nous a empli de tristesse et de rage. Elle est perturbante et pourtant elle met à jour des pratiques"ordinaires" dans le monde de la chasse et de la vénerie sous terre", explique Caroline Dramais-Boishardy dans un communiqué.

La vidéo en question a été diffusée par One Voice. Les enquêteurs de l'association ont infiltré le milieu du déterrage et les images font froid dans le dos. Des chasseurs extirpent brutalement des renardeaux de leur terrier et les tuent à coups de pince sur la tête devant deux enfants âgés de 5 et 12 ans. Ils imposent au plus grand de frapper lui-même un renardeau à mort. Au sol, le petit animal agonise en agitant les pattes.

Infiltration chez des déterreurs de renardeaux from One Voice on Vimeo.

"Apprendre à un enfant à tuer de la sorte un animal, c'est aussi tuer quelque chose de précieux et fragile à l’intérieur de lui-même : sa sensibilité envers le vivant, sa façon d'être au monde" se désole la responsable de l'AJAS, "Comment peut-on les faire participer à de tels actes barbares ?"

L'AJAS s'est donc jointe à des politiques, des psychologues, professionnels de la protection de l'enfant, philosophes, juristes, scientifiques et artistes pour dénoncer cette brutalité. Tous demandent notamment l’interdiction de faire participer des enfants à une chasse et la reconnaissance dans le droit français de la sensibilité des animaux sauvages.

En France, on peut tuer des renards roux de tous les âges, toute l’année, y compris pendant la période de reproduction. Ils sont considérés comme "nuisibles" par le ministère de la Transition écologique.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse polémique société animaux nature