Inondations dans les Alpes du Nord : circulation SNCF interrompue, routes coupées, plaine submergée… Le point sur les perturbations

Les intempéries de ces derniers jours ont causé d'importants dégâts dans les départements des Alpes du Nord : l'aéroport de Chambéry a dû fermer ses portes plusieurs heures, la circulation SNCF entre Annemasse et la Roche-sur-Foron a été interrompue. Le point sur les conséquences des dernières précipitations.

Les pluies diluviennes et quasi-ininterrompues de ces derniers jours ont laissé place aux éclaircies, ce jeudi 14 décembre dans les Alpes du Nord. Mais les intempéries et les cumuls pluvieux ont causé d'importants dégâts en Savoie, Haute-Savoie et Isère.

L'aéroport de Chambéry fermé temporairement

Une partie du site de l'aéroport de Chambéry, en Savoie, a été inondée ce jeudi, ce qui a eu pour conséquence la fermeture temporaire de l'aérogare et l'annulation de certains vols. Selon le service communication, une station météo située en bout de site a été "partiellement inondée depuis hier". Celle-ci est localisée à proximité du lac du Bourget, qui a débordé.

Cette station météo permet aux contrôleurs aériens de coordonner les différents vols. Sans elle, aucune activité n'est possible. Après plusieurs heures d'opération, la station a pu être réparée. Elle est de nouveau opérationnelle, ajoute le service communication, qui précise que les vols du week-end pourront bien être assurés.

Des lignes SNCF perturbées

Les récentes pluies ont aussi causé des éboulements et des glissements de terrain un peu partout dans les Alpes du Nord. Sur la commune de Reignier-Esery, en Haute-Savoie, une coulée de boue s'est déversée sur les rails de la ligne SNCF entre Annemasse et La Roche-sur-Foron.

"Suite à un éboulement de terrain près de Reignier, les circulations sont interrompues entre Annemasse et La Roche-sur-Foron durant plusieurs jours", indique la SNCF en Auvergne-Rhône-Alpes. Des "analyses des dégâts" sont en cours ce jeudi.

En Tarentaise, de précédentes intempéries avaient entraîné la fermeture de la gare de Notre-Dame-de-Briançon (Savoie), mi-novembre. Malgré les dernières précipitations, la ligne SNCF entre Albertville et Bourg-Saint-Maurice devrait reprendre du service ce vendredi 15 décembre après un mois de travaux.

Quelles routes coupées ?

Bonne nouvelle pour les usagers de l'A40, en Haute-Savoie. Le tronçon entre les sorties 17 et 19, fermé ce mercredi soir après la chute d'un pylône électrique, a rouvert à la circulation ce jeudi en début d'après-midi.

"Cette chute nécessitait d’intervenir en urgence sur une ligne électrique surplombant le réseau A40. L’autoroute a donc été coupée dans les deux sens par mesure de sécurité pour les conducteurs de l’A40 et afin de permettre aux équipes de RTE d’intervenir pour réparer la ligne", ont précisé les Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB). Une déviation avait été mise en place le temps de l'opération.

Toujours en Haute-Savoie, de nombreuses routes départementales ont été fermées temporairement après des éboulements, des affaissements de la chaussée, des coulées de boue. Une partie de la chaussée de la RD 50 s'est effondrée à hauteur de la commune de Saxel ce jeudi. "La fermeture devrait durer", indique le Département de la Haute-Savoie.

L'ensemble des routes fermées à la circulation en Haute-Savoie est à retrouver sur le site d'Inforoute74. Le département de la Savoie est lui aussi "confronté à un niveau inédit de précipitations. Les sols sont totalement saturés avec pour conséquences de nombreux événements sur les infrastructures : coulées de boue, instabilité des massifs rocheux, laves torrentielles", indique le Département sur son site.

C'est dans ce contexte exceptionnel qu'un éboulement de 900 mètres cubes s'est produit dans la nuit du 11 au 12 décembre sur la commune de Bramans. La RD 1006 entre le fort de La Redoute Marie-Thérèse et Bramans est ainsi fermée à la circulation dans les deux sens jusqu'au 6 janvier 2024.

Voici les routes fermées en Savoie, département particulièrement touché par les pluies, ce jeudi à la mi-journée : 

  • RD 57 : entre le Lieu-dit "Praz" à Chindrieux et Mollard (intersection RD 57/RD 921) à Vions ;
  • RD 914 : entre Portout et Chaudieu à Chindrieux ;
  • RD 914 : entre Portout et Conjux ;
  • RD 18 : entre Portout et Chanaz ;
  • RD 17b : du giratoire des 4 chemins à Viviers du Lac ;
  • RD 1201a : entre le giratoire Technolac au Bourget-du-Lac et le giratoire des 4 chemins à Viviers-du-Lac ;
  • RD 14 : entre la route d'accès à la plage et le parking Charpignat au Bourget-du-Lac ;
  • RD921 : entre Lucey et Yenne ;
  • RD 921 : entre l’intersection RD 921/RD 42 à La Chapelle-Saint-Martin et Ameysin (Yenne) ;
  • RD 35 : hameau des Brets à Gerbaix ;
  • RD 125 : entre le carrefour de la RD1516 à Saint-Genix-les-Villages et le département de l'Ain ;
  • RD 1006 : entre Saint-Jean-de-Couz et Saint-Christophe-la-Grotte ;
  • RD 925 : gorges de Détrier ;
  • RD 201 : centre village de Saint-Jean-de-la-Porte ;
  • RD 202 : route des Dérouts à Châteauneuf ;
  • RD 25 : entre Chamoux-sur-Gelon et la Mazure ;
  • RD 123 : à Villard-sur-Doron ;
  • RD 1212 : route des Gorges de l'Arly ;
  • RD 925 : Le Bersend à Beaufort ;
  • RD 70 : Les Curtillets, entre Hauteluce et Beaufort ;
  • RD 1006 : entre la Redoute Marie-Thérèse et Bramans ;
  • RD 74 : entre Saint-Rémy-de-Maurienne et Saint-Etienne-de-Cuines ;
  • RD 926 : à Saint-Sorlin-d'Arves ;
  • RD 77 : rue Sainte Claire à Saint-Jean-de-Maurienne ;
  • RD 79a : route de Montdenis à Saint-Julien-Montdenis ;
  • RD 84 : entre Le Villaret et Les Moulins à Montvalezan ;
  • RD 96 : Les Belleville.

En Isère, la RD 114 entre La Morte et Saint-Barthélémy-de-Séchilienne a été coupée à tous les véhicules "suite à un risque d'éboulement", et ce "pour une durée indéterminée". Dans le Nord du département, de nombreuses voies ont aussi été fermées après l'inondation de la plaine du Bouchage. Voici les routes fermées dans le secteur :

  • RD 33 ;
  • RD 33C ;
  • RD 33E ;
  • RD 40 ;
  • RD 40B ;
  • RD 40E ;
  • RD 592.

Les lacs débordent

Outre la plaine du Bouchage dans le Nord-Isère, les niveaux d'eau ont considérablement augmenté dans les Alpes du Nord. Le lac du Bourget a atteint un niveau historique. Ainsi, plusieurs rues, près du port d'Aix-les-Bains, ont été fermées. 

"La circulation pédestre et motorisée sur les bords du lac est interdite dans sa portion comprise entre la plage du Rowing et le port de Mémard au titre de la sécurité publique", indique la mairie d'Aix-les-Bains. Cette interdiction s'applique à partir de ce jeudi et jusqu'à "la fin de la crue du lac".

Le lac d'Annecy a également débordé. Le Pâquier, situé près de l'hyper-centre, est ainsi devenu une flaque géante. Dans la vieille ville, le Thiou menace les trottoirs.

Une décrue générale est prévue à partir de cette fin de semaine, avec une amélioration des conditions météorologiques et l'arrivée d'un temps plus sec et plus froid.