“Le Lyon-Turin, on ne peut plus s'en passer”, Xavier Dullin nouveau président de Chambéry Métropole

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Au lendemain de son élection, Xavier Dullin, nouveau président UMP de Chambéry Métropole, était l'invité de France 3 Alpes, ce mercredi 23 avril. L'élu est revenu sur les gros dossiers qu'il compte défendre au cours de son mandat, le Lyon-Turin en fait partie.  

Par Franck Grassaud

Avant de parler des transports, Xavier Dullin a profiter de l'antenne de France 3 Alpes pour une petite mise au point. A ceux qui l'ont trouvé "un peu chiche" dans l'attribution des vice-présidences laissées à la gauche, le président de l'agglo chambérienne a tenu à préciser qu'il en a laissé quatre à "l'ouverture" et non deux, rappelant au passage le poids de la droite dans l'agglomération qui a raflé 57% des suffrages lors des municipales contre 33% pour la gauche. Qu'importe, semble dire le nouvel élu, "il faut que chacun soit au travail (...) pour l'intérêt général. 

Un président qui a présenté les grandes lignes de sa politique en quelques minutes et notamment sa volonté d'assurer "une promotion du territoire" pour accueillir, pourquoi pas, des habitants venus d'ailleurs comme des agglomérations voisines "saturées". Grenoble est ciblée! Xavier Dullin a aussi parlé d'un rapprochement avec la communauté d'agglo du Lac du Bourget. Entre majorité de droite, les deux assemblées sauront peut-être s'entendre? 

Et puis parmi les grands projets défendus, il y a le Lyon-Turin ferroviaire "dont on ne peut plus se passer", dira le nouveau président, en raison d'un trafic routier en progression constante dans l'agglo chambérienne. 

Interview Xavier Dullin

 

Sur le même sujet

Les toques blanches et l'hotel dieu de Lyon

Les + Lus