Jean Castex en Savoie jeudi pour le plan "Avenir montagnes", "on attend que le gouvernement aille au bout de son effort"

Le premier ministre Jean Castex sera en déplacement en Savoie jeudi 27 mai pour présenter le plan d'investissement "Avenir montagnes". L'objectif est de relancer l'activité touristique en montagne après un hiver catastrophique, et d'accompagner les acteurs vers un tourisme plus durable.

La station de ski des Arcs.
La station de ski des Arcs. © James Preston / Flickr

Enfin ! Après des mois de discussions et de réflexions, le premier ministre Jean Castex sera à Bourg-Saint-Maurice, en Savoie, jeudi 27 mai avec plusieurs ministres de son gouvernement pour présenter le plan d'investissement pour le tourisme en montagne dit "Avenir montagnes". 

"Ce plan vise à répondre aux difficultés des acteurs de la montagne rencontrées au cours la saison d’hiver très difficile qu’ils ont affrontée et qui a obéré leur capacité d’investissement. Il permettra également d’aider les acteurs français de la montagne française à faire face aux défis structurels de ce secteur : la conséquence des évolutions climatiques sur l’enneigement, la diversification de l’offre touristique, et le phénomène de « lits froids »", a indiqué Matignon dans un communiqué. 

 

"On n'a pas besoin d'une énième annonce"

C'est à Bourg-Saint-Maurice, en fin de matinée jeudi, que Jean Castex dévoilera les grands contours du plan d'investissement. Avant son discours, le premier ministre ira aux Arcs où il échangera avec les équipes en charge des activités sportives en extérieur de la station. 

Les acteurs du tourisme en montagne attendent beaucoup de cette venue et mettent la pression pour que des mesures concrètes soient annoncées. "On n'a pas besoin d'une énième annonce. Le gouvernement a fait beaucoup pour l'écosystème de montagne. Maintenant, on espère qu'il aille au bout de son effort", confie Jean-Luc Boch, le président de l'association nationale des maires de stations de montagne, qui sera sur place jeudi.

Jean-Marc Silva, le directeur général de l'association France Montagnes, qui fédère les professionnels français du tourisme de montagne, rappelle lui que "la montagne a souffert comme jamais cet hiver. On sort d'une saison catastrophique. L'Etat a déjà bien aidé la montagne, mais il y a encore des trous dans la raquette", nous dit-il. 

Un élu savoyard ajoute que le milieu montagnard espère de grosses annonces jeudi, mais que "les échos autour de la visite du premier ministre ne vont pas forcément dans ce sens".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne tourisme économie stations de ski