Les maires de Savoie se réunissent pour faire le point sur l'état d'urgence

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Trespeux .

Suite à la mise en place de l'état d'urgence, le préfet de Savoie a organisé une réunion des maires du département pour en discuter ce mercredi 18 novembre à 14 heures.

La salle était bien trop petite pour pouvoir les accueillir tous mais ils étaient un peu plus de 130 maires auprès de Denis Labbé mercredi 18 novembre en début d'après-midi à la préfecture de Savoie. Après avoir observé une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre, le préfet a expliqué aux élus comment l'état d'urgence allait être établi concrètement dans le département.

L'état d'urgence permet notamment des perquisitions nuit et jour, une interdiction de la circulation mais aussi un contrôle des frontières franco-italiennes. Ces mesures pourraient freiner l'activité en Savoie, si le projet de loi prolongeant de trois mois l'état d'urgence était adopté. Le préfet a donc tenu à rassurer les élus : "Il ne faut pas paralyser l'activité qu'elle soit économique, intellectuelle, sportive ou culturelle."

Cependant le maintien de l'activité ne se fera pas aux dépens de la sécurité. D'après France Bleu Pays de Savoie, l'arrivée de 120 gendarmes supplémentaires dans le département ravit les maires. Mais pas autant que la décision du chef de l'Etat donnant l'autorisation aux policiers municipaux d'être armés.

Reportage Xavier Schmitt et Jean-Pierre Rivet
durée de la vidéo: 01 min 41
Intervenants: Claude Giroud, président (LR) de la Fédération des maires de Savoie; Denis Labbé, préfet de la Savoie; Fabrice Pannekoucke, président (LR) de l'Association des maires de Tarentaise et Vanoise

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité