• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Mondiaux d'Aviron à Aiguebelette: un ticket pour Rio!

© AFP
© AFP

Autant que des médailles, les rameurs engagés pour les Mondiaux d'Aiguebelette vont chercher les tickets qualificatifs aux JO de Rio. La compèt' débute ce dimanche 30 août. Revue d'effectif. 

Par AFP

Au sommet depuis leurs Jeux, en 2012, les Britanniques tenteront de tenir le rang qui leur vaut une dizaine de médailles à chaque grand événement. Ce qui reviendrait une nouvelle fois à hisser sur le podium quasiment la moitié de leurs 23 coques engagées. Parmi elles, le quatre de pointe, titré à Amsterdam l'an dernier, vise à nouveau clairement l'or avec Alan Sinclair, Stewart Innes, Tom Ransley et Scott Durant.

Arrivée aux antipodes avec d'énormes ambitions, la Nouvelle-Zélande n'a pas lésiné sur les moyens en engageant pour la première fois un bateau dans chacune des quatorze épreuves olympiques.

En tête du classement des médailles l'an dernier aux Pays-Bas avec neuf podiums mais surtout six titres, les Kiwis visent un minimum de six médailles lors de ces Mondiaux et surtout une qualification pour Rio pour toutes leurs coques embarquées afin d'afficher 100% de présence, l'an prochain aux Jeux. Les femmes, avec Emma Twigg en skiff, le deux de couple ou le quatre de pointe, ainsi que le deux de pointe avec et sans barreur chez les hommes, sont les meilleurs espoirs des Néo-Zélandais.

Les voisins australiens sont à peine moins ambitieux avec 12 bateaux olympiques engagés et un objectif de qualification pour chacun d'entre eux, ainsi que le ttre pour la médaillée de bronze olympique Kim Crow.

"Home advantage"

La France, elle, comptera sur le "home advantage" pour qualifier un maximum des 11 coques olympiques inscrites. Avec un véritable espoir de titre pour le deux de couple poids léger de Stany Delayre et Jérémie Azou, et de médaille pour le multimédaillé deux sans barreur de Germain Chardin et Dorian Mortelette, le deux de couple d'Hugo Boucheron et Matthieu Androdias, ainsi que le quatre sans barreur.

Surtout, les Français tenteront le difficile pari de qualifier leur huit masculin pour les JO pour la première fois depuis 2004.

L'Italie, l'Allemagne, les Etats-Unis, compteront également parmi les plus fortes armadas, alors que de plus modestes pays comme le Danemark ou la République Tchèque tenteront de qualifier un nombre plus restreint de coques.

Les Mondiaux, de retour sur leur site de 1997, enregistreront pour l'occasion un record de participation avec 1300 rameurs, 450 bateaux originaires de 77 nations. Une armada qui se battra pour 93 places olympiques dans 14 catégories donc, et un total de 22 titres mondiaux chez les valides. Cinq titres handisport seront également décernés avec également une qualification à la clé pour les Paralympiques brésiliens.

Sur le même sujet

Ain : incendie dans un élevage de poules à Rignieux-le-Franc

Les + Lus