Le Père François Laborde, prêtre parmi les plus pauvres des bidonvilles de Calcutta, en visite en Savoie

Il est certes moins médiatisé que Mère Térésa, et pourtant le Père François Laborde a consacré sa vie aux plus pauvres dans les bidonvilles de Calcutta en Inde. Il y a 50 ans, ce prêtre français a fondé plusieurs centres pour enfants handicapés. Le voici en tournée en Savoie pour lever des fonds.

© DR
Entre Calcutta et Jalpaiguri au nord est de l'Inde, l'organisation Howrah South Point accompagne des centaines d'enfants souffrant de handicap, physique ou mental. La santé et l'éducation sont les deux priorités de cette ONG par le Père François Laborde. Ce missionnaire dont l'action a inspiré le best seller de Dominique Lapierre, "la Cité de la joie", s'est installé dans un slum, un bidonville de Calcutta en 1965. C'est là-bas, au milieu des plus démunis, qu'il a pris conscience de l'isolement des enfants handicapés.

Aujourd'hui, l'ONG compte 9 centres spécialisés et 350 professionnels et scolarise près de 2500 enfants défavorisés. En visite dans les Alpes, où plusieurs infirmières indiennes sont venues se former dans le passé, le père Laborde est venu "lever" de nouveaux fonds pour poursuivre sa mission. A bientôt 90 ans, il a aussi pris le temps, enfin, d'écrire le récit de ses cinquante années d'engagement en Inde, "J'ai rencontré Jésus dans les slums", un témoignage émouvant empreint d'humanité et d'humilité : "j'étais parti en Inde évangéliser les pauvres mais ce sont eux qui m'ont évangélisé" aime à répéter le vieil homme.

Reportage de Damien Borrelly & Tao Huyn
durée de la vidéo: 02 min 32
De Calcutta à... Chambéry

 Si vous souhaitez aider l'ONG indienne du père Laborde, vous pouvez adressser un don à l'association française "Action et Partage avec Calcutta" via son site apcalcutta.free.fr
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société suisse international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter