VIDÉO. Risque d'avalanche : la route de Tignes et Val d'Isère fermée, les deux stations coupées du monde

La route d'accès aux stations de Tignes et Val d'Isère, en Savoie, a été coupée vendredi à cause du fort risque d'avalanche. Vacanciers et résidents ont été évacués par convois. La route pourrait rouvrir dans la journée de samedi.

La route de Tignes et Val-d'Isère a été coupée à la circulation vendredi à cause du risque d'avalanche.
La route de Tignes et Val-d'Isère a été coupée à la circulation vendredi à cause du risque d'avalanche. © Jean-Christophe Solari / France 3 Alpes

Les stations de Tignes et Val d'Isère complètement coupées du monde à cause du risque d'avalanche. Vendredi 29 janvier, toute la journée, des convois se sont succédé sur la route d'accès aux deux stations savoyardes. A bord d'un taxi, Guillaume, gendarme de réserve, escortait les véhicules en amont d'un secteur avalancheux.

"Un petit peu plus haut, c'est dégagé au niveau végétation et là, il y a des gros risques d'avalanche sur toute la montée", explique-t-il. Pour purger la pente, il faudrait l'intervention d'un hélicoptère. Mais les conditions météo exécrables ne le permettaient pas vendredi.

De longues files de voitures ont jalonné la route au gré des convois avec, à l'intérieur des véhicules, des automobilistes soulagés de quitter la montagne devenue dangereuse. "Ils sont formidables", s'enthousiasme la passagère d'une des voitures.

Risque d'avalanche : la route de Tignes et Val d'Isère fermée, les deux stations coupées du monde

 

Les vacanciers évacués

Une fois la dernière voiture passée dans le sens de la descente, les gendarmes donnaient le signal de la montée. Ils veillaient à laisser une centaine de mètres entre chaque véhicule car l'avalanche pouvait déferler à tout moment.

En haut, dans la station de Tignes, c'était la tempête de neige. Certains touristes ont fait leurs bagages en vitesse pour ne pas rester bloqués là pendant plusieurs jours. "Nous, en Normandie, on n'a pas du tout l'habitude de ce temps. C'est assez impressionnant avec les bourrasques", commente un vacancier.

Les responsables de la station de Tignes ont déclenché un plan d'hébergement d'urgence pour ceux qui se trouveraient coincés sans logement. "La sécurité prime et les routes d'accès qui doivent être fermées le sont", estime le directeur général de Tignes développement, Frédéric Porte.

La station de Tignes va rester coupée du monde pendant plusieurs jours encore. Les résidents ont interdiction de circuler en dehors de celle-ci, sauf en cas de besoin impérieux. La route pourrait rouvrir samedi à 14 heures.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports avalanche nature montagne stations de ski tourisme