Savoie : La belle Tarine aura bientôt un label pour son veau le Gratarin !

C'est la reine des Alpages, la vache Tarine produit un lait superbe pour les fromages mais son veau mâle est peu valorisé. En Tarentaise, les éleveurs se mobilisent pour réparer cette injustice.
Le veau de la Tarine bientôt Gratarin ?
Le veau de la Tarine bientôt Gratarin ? © Maïna Sicard-Cras
Une belle robe fauve, des yeux ourlés de noir et une robustesse incroyable, la vache Tarine s'exporte partout dans le monde. En France et particulièrement dans nos alpages alpins, elle colonise les pentes avec une population de 15 000 bêtes.

Le seul problème pour les éleveurs est le peu de rentabilité du veau mâle. Il se vend en moyenne à 20 euros et ne rembourse même pas une insémination à 50 euros.Les exploitants peinent à écouler la viande qui pourtant a les mêmes propriétés que celle de sa cousine l'Abondance.

La filière a donc eu l'idée de créer un label pour mettre en valeur ce veau avec un nom accrocheur que les savoyards reconnaîtront : le veau Gratarin ( référence au fromage le grataron ).Il s'agirait d'un produit saisonnier, un produit qui se mérite, disponible bien sur en circuit court.Une cagnotte sur Internet a été lancée dans la foulée pour financer ce projet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie équitation