Savoie: deux personnes décédées dans le crash de leur aéronef à Thoiry dans les Bauges

 Il était près de 19 heures au-dessus de Thoiry dans les Bauges quand un biplace de type ULM s'est écrasé. Un important dispositif de secours a été déployé. Les deux personnes qui se trouvaient à bord sont décédées, nous ont confirmé les pompiers de Savoie.

L'Hélicoptère Dragon 74 ( Illustration)
L'Hélicoptère Dragon 74 ( Illustration) © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

L'aéronef s'est crashé vers 19 heures, vendredi 18 juin, au-dessus de la petite commune de Thoiry, dans les Bauges. Aussitôt alertés, les pompiers de Savoie ont pu rapidement géocaliser le petit appareil, un ULM motorisé biplace.

Le plan SATER (sauvetage aéro terrestre) a été déclenché. Les hélicoptères Dragon 74 et Choucas 73 ont été aussitôt mobilisés.  Les secours ont vite constaté que les deux personnes à bord étaient décédées. Lors du crash au sol, l'engin a pris feu. Il est entièrement calciné.

Plus de 25 hommes ont été engagés sur le terrain, dont les spécialistes du Groupe Montagne des Sapeurs Pompiers de Savoie. 

La zone dans laquelle l'aéronef s'est crashé se trouve en lisère de forêt dans un secteur rural, avec un dénivelé de pente relativement accessible pour les secours à pied. 

On ignore pour l'instant l'identité des victimes. Dans un communiqué, la préfecture de Savoie, qui adresse ses condoléances aux familles,  précise que l'appareil avait décollé d'Annecy. C'est un témoin qui a donné l'alerte.

L'accident s'est produit à 1.100 mètres d’altitude au sud d’Aillon-le-Jeune. "Les deux occupants de l’appareil sont décédés dans l’explosion qui a suivi le crash", indique le préfet.

Les enquêteurs de la brigade de la gendarmerie du transport aérien (BGTA, antenne de Chambéry) vont mener l'enquête. Le périmètre a été sécurisé.

L'appareil qui s'est écrasé - pour des raisons qui restent à déterminer - est un CTLS, un aéronef motorisé biplace très léger.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers accident