Savoie : un éboulement endommage la ligne de télécabine pour accéder au domaine des 3 Vallées depuis Orelle

La gare de départ de la télécabine d'Orelle dans la vallée de la Maurienne en Savoie / © THIERRY GUILLOT / MaxPPP
La gare de départ de la télécabine d'Orelle dans la vallée de la Maurienne en Savoie / © THIERRY GUILLOT / MaxPPP

Coup dur pour la station d'Orelle en Savoie et surtout pour les skieurs qui arrivent dès la fin de semaine pour les vacances de février. Un éboulement a endommagé la ligne de télécabine qui permet de rejoindre l'immense domaine des 3 Vallées depuis la Maurienne.

Par Yann Gonon

Un éboulement a endommagé la ligne de la télécabine qui, depuis Orelle (Savoie), permet de rejoindre le domaine skiable des 3 Vallées. L'incident va fortement impacter le village de Haute-Maurienne qui s'apprêtait à recevoir les vacanciers de février.

La mauvaise nouvelle a été annoncée aux skieurs ce jeudi 6 février 2020 sur la page Facebook de la station savoyarde d'Orelle : "suite à un problème technique, la télécabine "3 Vallées Express" sera fermée le jeudi 6 et le vendredi 7 février".  Le problème technique serait dû, selon les responsables des remontées mécaniques, à un éboulement survenu ces dernières heures sur la ligne de la télécabine.
 

L'éboulement est qualifié de "conséquent", selon les termes du communiqué adressé aux clients de la station. Un ou plusieurs blocs auraient endommagé un pylône, rendant l'exploitation de la ligne impossible. Annoncée dans un premier temps pour durer deux jours, la perturbation pourrait en fait se prolonger jusqu'au 16 février inclus, le temps que les équipes techniques interviennent et réalisent les travaux nécessaires.
 

Val-Thorens, porte d'entrée la plus "proche"


C'est un coup dur pour Orelle et sa clientèle familiale qui accède depuis ce village de Maurienne aux prestigieuses "3 Vallées". Impossible de skier sur ce domaine en venant de la vallée, la porte d'accès la plus proche étant à deux heures de route, à Val-Thorens.

La station va devoir gérer les vacanciers qui avaient réservé pour la première semaine des congés de février. Elle les invite à contacter l'office du tourisme ou les remontées mécaniques pour étudier avec eux les solutions de remplacement.
 

Sur le même sujet

Les + Lus