VIDEO. Savoie : restaurateur, il installe sa dameuse transformée en food truck en bas des pistes de Valmeinier

Un nouveau restaurateur de la station de Valmeinier, en Savoie, a fait un choix atypique qui lui permet de continuer à travailler : installer une dameuse transformée en food truck en bas des pistes. Au bonheur des vacanciers.

Cédric Lacombe a transformé une dameuse en food-truck pour poursuivre son activité pendant la crise sanitaire.
Cédric Lacombe a transformé une dameuse en food-truck pour poursuivre son activité pendant la crise sanitaire. © France 3 Alpes

"Jeudi, c'est un plat unique : aligot saucisse. Parce que je suis Aveyronnais !" Dans l'habitacle de sa dameuse transformée en food truck, Cédric Lacombe annonce le menu du jour aux vacanciers qui font la queue en bas des pistes. Et ils sont nombreux à s'avancer, intrigués, vers cet engin stationné à la station de Valmeinier, en Savoie.

Grâce à son restaurant ambulant, Cédric Lacombe est complètement autonome, quelles que soient les conditions d'enneigement. "Rien qu'avec un groupe électrogène et un réservoir d'eau, ça me permet de pouvoir m'adapter et venir m'installer sur Valmeinier 1900 cet hiver", raconte le restaurateur.

Cuisinier de formation, il a passé 25 ans dans la station en tant que pisteur-secouriste avant d'y revenir cette année pour se lancer dans la restauration. Mais le Covid-19 a drastiquement réduit les options des aspirants restaurateurs. Grâce à ce choix atypique, Cédric peut continuer à travailler et proposer aux vacanciers un point de restauration sur le front de neige.

Savoie : restaurateur, il transforme une dameuse en... food truck pour continuer à travailler

 

Hommage aux travailleurs de la station

"On a découvert cet endroit qui est absolument génial. Ca nous permet de boire un petit vin chaud et de nous restaurer, c'est très agréable", commente un touriste. Et un second de confirmer : "Je trouve ça super bien ce concept. Ca nous permet d'être dehors, de profiter du soleil et de la neige !"

Malgré les années sur les pistes, Cédric a gardé l'accent de l'Aveyron. Mais, Savoyard d'adoption, il a tenu à rendre hommage aux travailleurs de la station en donnant à son food truck dameuse le nom de Barbotin. "C'est la pièce maîtresse qui actionne les machines de la dameuse, explique-t-il. C'était aussi le nom de la petite cabane où mangeaient les dameurs le soir sur le domaine skiable quand ils font leur métier de l'ombre."

L'année prochaine, le Barbotin prendra de l'altitude. Il proposera ses spécialités au sommet d'un télésiège, à plus de 2 300 mètres.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture covid-19 santé société stations de ski économie tourisme insolite