Sotchi 2014. Il s'entraîne en Savoie, vit à Paris et représente le Timor Oriental

A Sotchi, il y a les grosses armadas russes, américaines ou encore norvégiennes... Et il y a les toutes petites délégations. Parmi elles, le Timor Oriental. Assurément le pays le plus surprenant de ces Jeux. Un pays où il ne neige jamais. Son représentant est français.

© IJBA
Pour trouver le Timor Oriental sur une carte, jetez un oeil sur le Sud de l'Asie du Sud. Oui, c'est cette petite contrée collée à l'Indonésie. Pour la première fois de son histoire, cette petite île de l'océan Indien participe à des JO d'hiver. Elle est représentée par un seul athlète: Yohan Goutt Goncalves. Un skieur de 19 ans, parisien, qui représente le pays de sa mère dans l'épreuve du slalom, ce samedi 22 février. Cet étudiant est venu s'entraîner en Savoie, à Crest-Voland, avant de gagner les pentes de Sotchi. 

De ce pays où il n'est pas né, il connaît le Président, qui l'a reçu l'an dernier. Il croule aussi tous les jours sous les témoignages de sympathie d'un peuple de 3 millions d'âmes qui s'est construit un pays sur la guerre. Cette guerre avait fait fuir la mère de Yohan. Carolina est aujourd'hui très très fière de son fils. Elle l'a même aidé à fonder la Fédération de ski du Timor et a défilé à ses côtés lors de la cérémonie d'ouverture.

© Google Maps

Yohan Goutt est sûrement 2000e au classement mondial des slalomeurs, mais premier dans la tête d'un petit pays qui s'est trouvé un élan olympique insoupçonné. 

Rachid Majdoub, de l'Institut du Journalisme Bordeaux Aquitaine est allé rencontrer ce jeune Franco-Timorais, au pied du village olympique.
durée de la vidéo: 01 min 41
Portrait d'un skieur du Timor oriental



France 3 Alpes partenaire de l'IJBA
Dans le cadre d'un partenariat entre l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine et France 3 Alpes, le site alpes.france3.fr diffuse des reportages des étudiants. Six étudiants de l’IJBA ont mis le cap sur Sotchi où ils ont retrouvé six étudiants en journalisme de Krasnodar avec lesquels ils travaillent au sein d’une agence de presse franco-russe pour les médias francophones et russophones à l’occasion des XXIIe Jeux Olympiques d’hiver.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques ski sport