VIDÉO. Coronavirus : l'obligation de port du masque peu respectée à Aix-les-Bains et Chambéry

Il est obligatoire dans plusieurs rues de Chambéry et Aix-les-Bains, mais pas encore assimilé par beaucoup de promeneurs. Le masque se faisait rare ce dimanche en Savoie, malgré la nouvelle réglementation décidée par les autorités.
Le port du masque est obligatoire depuis samedi sur l'Esplanade du lac du Bourget à Aix-les-Bains.
Le port du masque est obligatoire depuis samedi sur l'Esplanade du lac du Bourget à Aix-les-Bains. © Anne Hédiard / France 3 Alpes
Sur les bords du lac du Bourget, à Aix-les-Bains (Savoie), les promeneurs masqués se comptaient sur les doigts d'une main ce dimanche 16 août. "Je n'ai vu personne depuis hier qui porte le masque, c'est un peu bizarre", juge un passant. Et un second d'ajouter : "On en voit beaucoup avec le masque sur le coude ou au niveau du cou, mais bien porté... c'est pas trop le cas."

Pourtant, un arrêté préfectoral impose depuis samedi le port du masque sur la promenade, depuis le petit Port jusqu'à la baie de Mémard. "Sur les abords du lac je ne savais pas, vraiment !", reconnaît un autre promeneur. L'obligation vaut également pour les cyclistes et les joggeurs. Pas de masque obligatoire, en revanche, sur les plages et les parties enherbées de l'Esplanade.
 
"Quand on peut expirer ou inspirer facilement l'air de gens qu'on ne connaît pas, qu'on croise ou qu'on rencontre, on favorise la diffusion. Alors que quand on est dans un espace statique, les uns certes à côté des autres, respectant les gestes barrières, les distances entre les individus, on se connaît, souvent on est venus ensemble, donc la logique de propagation est moins dangereuse. Voilà la réflexion du préfet", expose Thibaut Guigue, adjoint au maire d'Aix-les-Bains et vice-président de la communauté d'agglomération Grand Lac.

 

Le coronavirus progresse


En Savoie, il faut aussi sortir masqué dans les rues de la vieille ville de Chambéry. Ici, l'information est passée mais ce n'est pas encore un réflexe pour tout le monde. "J'en ai entendu parler mais comme c'est dimanche, il n'y a personne, je me suis dit : 'Je le mets pas'", raconte un Chambérien. "Moi, je suis dans le médical donc je le porte", nuance une passante.

"Les services municipaux seront pleinement mobilisés pour faire appliquer cette mesure dans les zones concernées (...) et la police municipale s’assurera que l'arrêté soit respecté en proximité avec les habitants et commerçants", a annoncé la mairie de Chambéry dans un communiqué. Une cellule de "veille Covid" a été mise en place par la Ville à la même occasion pour faire un état des lieux de la progression du virus.

"C’est pour éviter l'apparition d’un cluster que j’ai souhaité cette obligation de port du masque", déclare le maire de Chambéry, Thierry Repentin, dans ce même communiqué. Et les promeneurs vont devoir s'y mettre, car la situation sanitaire se dégrade depuis un mois en Auvergne-Rhône-Alpes. La semaine passée, 816 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés, principalement en Savoie, Haute-Savoie, dans le Rhône et l'Ain.
 
Coronavirus : le port du masque pas encore respecté à Aix-les-Bains et Chambéry

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société