VIDEO. "Plus de peur que de mal", un avion rate son atterrissage et effectue une sortie de piste sur l'altiport de Courchevel

Ce samedi 17 février, un avion a raté son atterrissage sur l'altiport de Courchevel, en Savoie. Après être entré en contact avec le tarmac, une des ailes de l'aéronef s'est arrachée. L'appareil a effectué une sortie de piste. Les deux pilotes ont été légèrement blessés et pris en charge par les secours.

Aux alentours de 10 heures, ce samedi 17 février, un avion a raté son atterissage sur l'altiport de Courchevel, en Savoie. L'aéronef de type Pilatus PC-12 serait entré en contact avec le tarmac avant d'effectuer une sortie de piste. 

"Une erreur d'appréciation" 

Selon le parquet d'Albertville, "une erreur d'appréciation du pilote" pourrait être à l'origine de l'accident. L'avion en provenance de Belgique a tenté de se poser sur la piste mais "a tapé le tarmac" avant d'arracher une de ses ailes.

Une collision qui a entraîné une sortie de piste de l'appareil. "Il est arrivé un peu bas et a tapé un peu en bout de piste. Normalement, il y a une marge avant qu’il puisse poser les roues. Mais là, le rebond lui a fait quitté sa trajectoire et l'avion s’est retrouvé dans la neige à côté de la piste." explique Jean-Yves Pachod, maire de Courchevel (DVD).

Aucun passager à bord, les deux pilotes légèrement blessés

L'accident n'a causé aucune blessure grave. Le pilote et son co-pilote présents à bord souffrent de légères commotions et ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers puis transportés au cabinet médical de la station de Courchevel.

"Plus de peur que de mal, il n'y avait pas de passager à bord. [...] A Courchevel, nous accueillons de nombreux aéronefs de type Pilatus PC-12. Et cette compagnie a l'habitude d'atterrir sur notre piste" s'étonne le maire de la commune.

durée de la vidéo : 00h00mn15s
Des skieurs ont assisté à la sortie de piste d'un avion sur l'altiport de Courchevel en Savoie. ©Louis Declaron

Une enquête a été ouverte et confiée à la Brigade de transport aérien (BGTA) de Savoie ainsi qu'à la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) pour déterminer les circonstances précises de l'accident.

Plus aucun avion ne peut atterir ou décoller de l'altiport pour l'heure. Le nettoyage de la piste ainsi que l'évacuation de l'appareil endommagé sont en cours. De son côté, l'héliport poursuit son activité.