VIDEO. Speed-riding : à Val-d'Isère (Savoie), il enchaîne 57 runs de suite et établit le record du monde de dénivelé

L'exploit est à la fois sportif et particulièrement visuel. A Val-d'Isère, le speed-rider Maxence Cavalade a établi un record du monde impressionnant. En ski et en parapente, il a enchainé 57 montées et descentes dans la journée pour plus de 47 000 mètres de dénivelé !
Le speed-riding allie ski hors-piste et parapente.
Le speed-riding allie ski hors-piste et parapente. © Maxence Cavalade.
A Val-d'isère, en Savoie, le speed-rider Maxence Cavalade a établi le premier record du monde de dénivelé en effectuant 57 runs d'affilée. Il a pour ce faire enchaîné les montées en télécabine et les descente en ski et en parapente pendant toute une journée.

C'était il y a quelques semaines, lors d'un jour de congé. Ce jour-là, Maxence s'entraîne à Val-d'Isère. Les conditions sont bonnes et il enchaîne les runs toute la journée, sans manger, sans se reposer. A la fin de la journée, il fait le bilan et l'idée germe dans son esprit : "je me suis dit, tiens, mais tu as fait combien de runs ? En calculant, je me suis rendu compte que j'avais fait presque 30 000 mètres de dénivelé. A ce moment là, j'ai pensé à Félix Baumgartner et son saut depuis l'espace, et je me suis dit, est-ce qu'on ne peut pas en faire autant dans une journée de speed-riding ? Et c'est comme ça que m'est venue cette idée de record du monde".
 

Pendant près de 10 heures, il enchaîne les runs


C'est samedi dernier, le 30 mars 2019, dans la station de Val-d'isère, que Maxence Cavalade s'élance pour sa tentative de record du monde. Ce jour-là, les remontées mécaniques ouvrent plus tôt pour lui. A 7h45, il grimpe dans la première télécabine de l'Olympique, au pied de la célèbre face de Bellevarde. Durant près de 10 heures, il va enchaîner les runs : 5 minutes de montée, 1 à 2 minutes pour monter et descendre de la cabine et s'élancer puis à peine plus de 2 minutes de descente, les skis aux pieds accroché à son parapente.
 
Les images de l'exploit sont spectaculaires : tout juste sorti de la cabine, il se jette dans la pente. La voile est à peine dépliée qu'elle se gonfle et qu'il s'envole. Il saute alors les barres rocheuses, survole le hors-piste de "la Banane" avant d'atterrir au pied de la télécabine. Et c'est reparti pour un nouveau tour...
 

5 litres de "flotte", du nougat et du chocolat


La journée sera longue ce samedi : près de 10 heures à monter et à descendre. Au total 57 "runs" pour un record de 47 768 mètres de dénivelé !
 
Pas de temps à perdre, Maxence Cavalade prépare sa voile pendant la montée en télécabine
Pas de temps à perdre, Maxence Cavalade prépare sa voile pendant la montée en télécabine © Maxence Cavalade.

Pour réaliser son exploit, Maxence Cavalade s'est beaucoup entraîné. Il avait aussi tout prévu pour cette longue journée en matière de ravitaillement : "Il faut surtout bien penser à s'hydrater et à s'alimenter" explique-t-il. "J'avais prévu d'avoir sur moi 5 litres de flotte, de quoi manger, du nougat et du chocolat parce que j'adore et puis voilà, comme ça j'étais tranquille".

En réalisant cet exploit, Maxence Cavalade espère pouvoir aussi financer d'autres entraînements. Moniteur de parachutisme, il rêve de participer au record du monde de "freefly" prévu à Chicago dans 2 ans. 200 parachutistes devraient essayer de réaliser la plus grosse étoile en s'élançant de 6000 mètres d'altitude.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
exploit ski vol libre sport