"Vous leur dites Monsieur Badinter, ils vont penser à Intermarché" : pourquoi le changement de nom d'un collège fait polémique en Savoie

En Savoie, un collège va être renommé Robert Badinter, en hommage à l'ancien ministre de la Justice qui a aboli la peine de mort. Mais cette proposition n'a pas fait l'unanimité, créant la polémique. Certains professeurs et parents d'élèves auraient préféré que le nom de l'établissement fasse référence aux montagnes environnantes.

C'est une polémique à laquelle Saint-Étienne-de-Cuines n'était pas préparé. Le collège de ce petit village savoyard prendra-t-il le nom Robert Badinter ? Cela aurait dû être une simple formalité. Mais contre toute attente, une partie des professeurs et des parents d'élèves s’y est opposée.

Ils ne refusent pas de rendre hommage à l’ancien ministre de la Justice, qui a aboli la peine de mort en 1981, mais plébiscitent plutôt un nom lié à la géographie locale.

"Le nom d'une montagne ou de quelque chose par ici"

"Je n'ai absolument rien contre le nom de Badinter. En revanche, je pense que la majorité des professeurs préfère que le nom du collège ait un rapport avec sa localisation, un nom de massif. Collège de Belledonne (massif alpin implanté entre l'Isère et la Savoie, NDLR), collège de l'Arc (sommet rattaché au massif de la Lauzière, NDLR)", avance Nathalie Favre-Bonté, professeure d'allemand au collège de Saint-Étienne-de-Cuines.

Du côté des familles des collégiens, le nom de Robert Badinter ne convainc pas non plus. "Je pense que le collège qui se situe derrière nous devrait avoir le nom d'une montagne ou de quelque chose par ici, qui nous ressemble plus, explique Marine Dufrane, ancienne élève de l'établissement. Pour nous, nos montagnes sont très proches, elles sont très importantes."

Et étonnamment, selon plusieurs parents, le patronyme de Badinter serait trop proche du nom "Intermarché". "Il n'y a pas longtemps, on a construit un grand supermarché qui porte un nom qui ressemble à celui de cette personnalité. Donc dans l'esprit des gens, ça reste trop proche. Ils pensent à ça avant de penser à la personnalité politique. C'est bête, expose un parent d'élève rencontré aux abords du collège. Les enfants, vous leur dites Monsieur Badinter, ils vont penser à Intermarché"

Un lien fort avec la Savoie

Le Conseil départemental de la Savoie a refusé notre demande d’interview mais affirme, dans un communiqué, "sa volonté de trouver un large consensus autour du nom de Robert Badinter."

Dans un communiqué transmis lundi 24 juin au soir, le président du conseil d'administration de l'établissement affirme que "le collège de Saint-Etienne-de-Cuines souhaite donner un nom à l’établissement. Le nom de M. Robert Badinter s'est spontanément et largement imposé pour le collège de Cuines."

"Après discussion et débats, il est aujourd’hui proposé que la première idée soit retenue et le collège puisse s'appeler Robert Badinter, poursuit le communiqué. La désignation du nom du collège suit donc son cours, avec cette belle et grande figure de la France."

Une façon d’honorer la mémoire de cet homme d'État, décédé le 9 février dernier, qui avait un lien fort avec la Savoie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il avait trouvé refuge avec sa famille juive à Cognin, près de Chambéry.

En France, en 2023, les noms des personnalités les plus fréquemment donnés aux collèges sont Jean-Moulin, Antoine de Saint-Exupéry et Jules-Ferry, selon l'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation (IH2EF).

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité