Sécheresse : l’Auvergne manque-t-elle toujours d’eau ?

Les épisodes de temps chaud et sec sont de plus en plus fréquents en Auvergne. / © F. Gandilhon / France 3 Auvergne
Les épisodes de temps chaud et sec sont de plus en plus fréquents en Auvergne. / © F. Gandilhon / France 3 Auvergne

Les étés chauds et secs à répétition mettent à mal les réserves du château d’eau de la France. Les niveaux des nappes phréatiques en Auvergne ont atteint des niveaux dramatiquement bas durant la période estivale. Où en est-on aujourd'hui ?
 

Par Pascal Franco

Années 2003, 2009, 2011, 2017, 2018  et 2019, les épisodes de temps chaud et sec sont de plus en plus fréquents en Auvergne. Après la sécheresse et les canicules qui ont durement touchées l’Auvergne l’été dernier où en est la situation hydrologique ? Les précipitations sont-elles suffisantes pour recharger les nappes phréatiques avant le retour des beaux jours ?

Un bilan pluviométrique en dents de scie


Selon le pôle Auvergne Météo France, en 2019, l’an dernier, les précipitations ont été particulièrement basses durant l’été météorologique, qui commence début juin et qui s’achève fin août. Avec - 44% de précipitations par rapport à la moyenne l’Allier a été le département auvergnat le plus touché. Vient ensuite le Cantal avec - 38%, puis le Puy-de-Dôme avec -24%. Le département de la Haute-Loire fait figure d’exception avec des précipitations excédentaires de +23%.
Heureusement la pluviométrique automnale a été plus importante que la moyenne. Dans le Cantal, elle est excédentaire de 42%. L’ouest du département a été particulièrement arrosé. Tout comme l’ouest du Puy-de-Dôme qui enregistre +13% de précipitations. 13% c’est aussi ce qui est tombé en plus dans le département de l’Allier cet automne. La Haute-Loire reste le département où il a le plus plu, +30% par rapport à la moyenne. De forts orages avec d'importants ruissellements n'ont pas permis de réalimenter les nappes phréatiques.
La pluviométrie hivernale est pour l’instant bonne. L’Auvergne a été très arrosée, en particulier sur les reliefs, même si la neige n’a pour l’instant fait que de rares apparitions au-dessus de 1 000 mètres d’altitude à cause des températures clémentes.
.

Les nappes phréatiques se rechargent


La situation hydrologique a été critique l’été dernier en Auvergne à cause des faibles précipitations entre 2018 et 2019. Pour mémoire, dans la plaine de la Limagne dans le Puy-de-Dôme, en un an, il n’est tombé que 250 mm au lieu de 600 mm habituellement entre juin 2018 et juin 2019. Les faibles précipitations de l’été n’ont rien arrangé à cette situation. Mais selon l’antenne clermontoise du BRGM AURA (Bureau de recherches géologiques et minières), qui assure la gestion des ressources naturelles et des risques du sol et du sous-sol, les précipitations de l’automne et du début d’hiver ont fait remonter la multitude de petites nappes phréatiques du territoire auvergnat. Elles sont aujourd’hui à des niveaux normaux pour un mois de janvier.

Seuls trois endroits restent préoccupants. Les profondes nappes de la Chaine des Puys sont encore en situation d’année sèche. Dans les Combrailles, même constat, à cause d’une recharge qui a débuté tardivement. Enfin, au nord de la plaine de la Limagne, dans le secteur de Brout-Vernet, dans l’Allier, le niveau de la nappe phréatique est très bas.
Il y a 55 points de mesure du niveau et de la qualité de l’eau dans des nappes phréatiques auvergnates. Des analyses sont effectuées automatiquement toutes les heures et télétransmises au BRGM AURA. Les données sont accessibles pour l’Auvergne et toute la France sur le portail national d’accès aux données sur les eaux souterraines.

Perspectives


Selon le BRGM AURA, pour recharger correctement les nappes phréatiques, il faudrait qu'il continue de pleuvoir jusqu’à début avril, comme il a plu cet automne et en ce début d’hiver. Mais selon Météo France, la tendance à long terme est plutôt au beau temps, avec des températures qui devraient être au-dessus des moyennes de saison, moins de pluie et de neige qu’à l’accoutumée…

 

Sur le même sujet

Les + Lus