• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

SNCF: Nuit de galère pour des centaines de passagers des trains de la ligne Lyon-Grenoble

La locomotive en feu à Saint-Quentin-Fallavier / © @bebel69600 Speaker Lyon P-Dieu
La locomotive en feu à Saint-Quentin-Fallavier / © @bebel69600 Speaker Lyon P-Dieu

La locomotive d'un TER a pris feu mercredi 19 juin au soir en gare de Saint-Quentin-Fallavier. Il n'y a pas eu de blessés mais des centaines de passagers se sont retrouvés bloqués sur la ligne Lyon-Grenoble. Certains ont dormi dans leur TGV à Grenoble. Le trafic était encore perturbé ce jeudi matin.

Par Franck Grassaud

"La locomotive est en feu, tout le monde descend!", le message est très vite passé dans les wagons du TER Lyon-Grenoble mercredi soir vers 19 heures et les 170 passagers ont rapidement quitté les lieux. Selon les gendarmes, c'est un problème au niveau du disjoncteur qui aurait provoqué l'incendie.

Pendant plus de deux heures, ces voyageurs ont ensuite attendu en gare de Saint-Quentin-Fallavier avant qu'une navette les achemine à destination. Il n'en restait plus que 60 quand le car est arrivé, les autres ayant trouvé d'autres solutions pour rentrer au "bercail".

D'importantes répercussions 


L'incident a aussi entraîné de grosses perturbations sur la ligne Lyon-Grenoble. Les sept trains qui y circulaient ont dû rebrousser chemin et une dizaine d'autres voyages ont été annulés.

Les trains au départ de Grenoble étaient évidemment bloqués et ceux provenant de Chambéry déviés sur Ambérieu-en-Bugey. Trois TGV en provenance de Paris et à destination de Grenoble ont été bloqués en gare de Lyon Part Dieu. A Saint-Exupéry, des voyageurs ont attendu désespérément des trains pendant des heures.

A Grenoble, un TGV qui partait pour Paris a dû faire "demi-tour" et 120 passagers ont été obligés de dormir en gare à leur place, il n'y avait plus d'hôtel disponible dans la capitale des Alpes. Ils ont pu repartir pour Paris ce jeudi matin.

Le rétablissement de la circulation s'est fait progressivement en fonction des travaux à réaliser sur la voie, l'incendie ayant fait fondre des caténaires. Le trafic était officiellement rétabli à 5h45 mais cinq trains ont tout de même été annulés en matinée sur cette ligne Lyon-Grenoble particulièrement sensible puisqu'elle transporte 30.000 passagers/jour.

DMCloud:79511
Nuit de galère pour les passagers du TGV

Quelques échanges sur Twitter



 

Sur le même sujet

A Châtillon-Saint-Jean, l’heure est aux réparations, dans un esprit de solidarité ...

Les + Lus